Afin d'améliorer son assistant intelligent Cortana, Microsoft fait l'acquisition de Semantic Machines. Cette startup californienne est spécialisée dans le développement de technologies conversationnelles.

La startup Semantic Machines, installée à Berkeley en Californie, vient de faire l’objet d’un rachat de la part de Microsoft. Sur son site, l’entreprise explique « développer une technologie d’intelligence artificielle fondamentalement nécessaire pour faire du conversationnel en réalité en informatique ».

Microsoft a officialisé ce rachat dans une publication de blog, le 20 mai 2018. La multinationale y souligne qu’ « avec l’acquisition de Semantic Machines, [Microsoft] va créer à Berkeley un centre d’excellence de l’IA conversationnelle afin de repousser les limites du possible dans les interfaces de langage.  »

Microsoft

Passer « à un niveau supérieur »

Au sein de Microsoft, le travail de la startup devrait contribuer aux futurs développements de Cortana, l’assistant intelligent conçu par la firme — ainsi qu’à ceux de Xiaolce, le chatbot de Microsoft en Chine. « En combinant la technologie de Semantic Machines avec les avancées de Microsoft dans le domaine de l’IA, nous voulons offrir aux utilisateurs des expériences plus puissantes, plus naturelles et plus productives qui feront passer le conversationnel à un niveau supérieur  », écrit Microsoft.

L’amélioration de Cortana est cruciale dans le domaine très concurrentiel des assistants personnels intelligents. Mais il arrive aussi que les entreprises de ce marché coopèrent : en août dernier, Microsoft et Amazon ont décidé d’unir leurs forces pour que Cortana et Alexa puissent se parler.

Partager sur les réseaux sociaux