Nommé le 19 novembre, Emmett Shear pourrait déjà démissionner d’OpenAI, alors que les 770 employés qu’il dirige souhaitent quitter l’entreprise pour rejoindre Microsoft. Les investisseurs continuent de négocier pour le retour de Sam Altman, qui pourrait être la clé pour sauver le créateur de ChatGPT.

Selon les informations de Bloomberg, il y a encore du mouvement chez OpenAI. Le 21 novembre, plusieurs négociations ont eu lieu entre Sam Altman, le nouveau CEO Emmet Shear et Adam D’Angelo, le membre du conseil d’administration que certains suspectent d’avoir comploté contre Sam Altman. OpenAI souhaiterait sortir de l’impasse avant la fin de la semaine, alors que de nombreux employés partiront rejoindre leurs familles pour Thanksgiving. Son objectif est de leur donner des informations sur leur avenir rapidement, alors que la quasi-totalité des 770 employés de l’entreprise menace de démissionner si Sam Altman ne revient pas.

Pour rappel, OpenAI est dans la tourmente depuis que son conseil d’administration a renvoyé son fondateur et CEO Sam Altman sans justification le 17 novembre. Le départ de l’intégralité de l’entreprise chez Microsoft pourrait être fatal au créateur de ChatGPT.

Emmett Shear pense déjà à démissionner

Emmett Shear, cofondateur de Twitch, a-t-il bien fait de rejoindre OpenAI ? Le pari pouvait sembler risqué, surtout lorsque l’on sait qu’il a succédé à Mira Murati, nommée CEO d’OpenAI pendant seulement 48 heures. Emmett Shear n’a d’ailleurs pas d’expérience en intelligence artificielle et a régulièrement milité pour freiner l’innovation, ce qui ne va pas forcément avec OpenAI et ChatGPT.

Selon Bloomberg, Emmett Shear serait agacé par le manque de clarté du conseil d’administration. Il réclamerait des explications sur le renvoi de Sam Altman, que le conseil ne serait pas en mesure de lui donner. Emmett Shear serait aussi confronté à la fronde des salariés, qui ont refusé d’assister à sa première présentation. Il menacerait de démissionner s’il n’obtient pas rapidement des informations sur les réelles raisons du départ de Sam Altman.

Sam Altman devrait revenir comme patron d'OpenAI // Source : Numerama
Sam Altman pourrait reprendre sa place chez OpenAI, avec toute son équipe démissionnaire. // Source : Numerama

Quelle suite maintenant, alors qu’OpenAI semble une nouvelle fois dans une impasse ? L’objectif des investisseurs serait de pousser le conseil d’administration à démissionner, d’en nommer un nouveau (avec pourquoi pas Microsoft sur un siège) et de faire revenir Sam Altman. Les jours de Emmett Shear semblent comptés.

Quid du projet d’OpenAI bis chez Microsoft ? Satya Nadella, le patron de l’entreprise, a laissé entendre qu’il était ouvert à un retour de Sam Altman chez OpenAI. Cela lui économiserait le retour de 770 personnes et d’éventuelles poursuites, alors que Microsoft détient déjà 49 % d’OpenAI. Le gain d’un siège renforcerait son influence.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !