Microsoft Bing sera bientôt intégré gratuitement à ChatGPT, alors que cette fonction était jusque-là réservée aux abonnés payants. Quand il n’a pas la réponse à une question, le chatbot pourra rechercher des informations sur le web en temps réel.

Le partenariat entre OpenAI et Microsoft marche dans les deux sens. Depuis plusieurs mois, le moteur de recherche Bing propose un agent conversationnel basé sur GPT-4, le modèle de langage d’OpenAI. Bientôt, ChatGPT proposera des informations actualisées grâce à Bing. Une annonce faite par Microsoft le 23 mai, lors de sa conférence Build 2023.

Des données actualisées en temps réel

Le ChatGPT disponible actuellement est incapable de donner des informations sur des faits dépassant fin septembre 2021, puisque sa base de données s’arrête là. Grâce à Bing, il pourra bientôt effectuer une recherche sur le web, lire le contenu d’une page et répondre même lorsqu’il n’a pas l’information. Une avancée majeure, qui permettra notamment à ChatGPT de commenter l’actualité.

« ChatGPT bénéficiera dorénavant d’un moteur de recherche de premier rang pour fournir des réponses plus rapides et à jour, avec un accès au web », note Microsoft dans un communiqué. « Les réponses de ChatGPT se basent ainsi sur des recherches et des données web et incluent des citations pour en apprendre plus – tout cela directement depuis le chat. »

Bing dans ChatGPT
Bing est désormais intégré à ChatGPT // Source : Microsoft

Une fonction jusqu’ici payante, bientôt gratuite

Les abonnés à ChatGPT Plus ont déjà la possibilité d’essayer la recherche sur le web, puisqu’il s’agit d’une option directement intégrée au chatbot. Numerama a récemment testé cette possibilité, mais cette dernière n’était pas franchement convaincante. La recherche sur Bing ajoute de la lenteur à ChatGPT, qui a parfois du mal à tout comprendre dans ce qu’il lit.

Conséquence de l’annonce de Microsoft, la recherche sur le web sera « bientôt disponible pour tous les utilisateurs bénéficiant de l’offre gratuite via la simple activation d’un plugin intégrant Bing à ChatGPT ». On devrait donc pouvoir continuer d’effectuer des recherches limitées à fin 2021, pour aller plus vite et éviter des manipulations du modèle de langage.

En début d’année, Microsoft avait annoncé un investissement de 10 milliards de dollars dans OpenAI. Avec ce nouveau partenariat, Microsoft renforce son alliance, alors que ChatGPT était déjà le seul chatbot autorisé à utiliser Bing.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !