Apple a vendu moins d'iPhone durant le premier trimestre de l'année fiscale 2018 qu'un an auparavant. Mais cela n'empêche pas la firme de Cupertino de gagner encore plus d'argent.

Apple vend moins d’iPhone mais gagne plus d’argent. C’est la conclusion un brin hâtive que nous pouvons tirer des résultats trimestriels de la première période de l’année fiscale en cours. Un constat dont le symbole n’est autre que l’iPhone X : parce qu’il est cher (mais vendu au prix juste si l’on en croit le taux de satisfaction client), les gens en achètent moins mais, dans le même temps, il rapporte beaucoup plus. Dans les faits, la firme de Cupertino n’a écoulé que 1 % d’iPhone en moins par rapport à Q1 2017 (77,3 millions d’unités contre 78,3 millions). Pas de quoi s’inquiéter sachant que le chiffre d’affaires de la gamme a bondi de 13 %.

Q1 2018 Q1 2017 Modification
iPhone 61,5 54,3 + 13 %
iPad 5,8 5,5 + 6 %
Mac 6,8 7,2 – 5 %
Services 8,4 7,1 + 18 %
Autres produits 5,4 4,0 + 36 %
Total 88,2 78,3 + 13 %

Revenus en milliards de dollars.

Apple enregistre son meilleur trimestre

D’une manière plus globale, Apple a généré un revenu de 88,293 milliards de dollars durant Q1 2018, représentant là-aussi une hausse de 13 %. C’est largement au-dessus de ses attentes exprimées à l’issue de Q4 2017 (84 milliards de dollars en prévisionnel). C’est même le meilleur trimestre de son histoire comme le souligne Tim Cook, «  Nous sommes ravis d’observer le plus gros trimestre de l’histoire d’Apple avec une croissance incluant le meilleur chiffre d’affaires pour une gamme d’iPhone. L’iPhone X a surpassé nos espérances et a été notre meilleure vente chaque semaine depuis son lancement en novembre  ». Le CEO est tout aussi heureux de voir qu’il y a maintenant 1,3 milliard d’appareils actifs (+ 30 % en deux ans).

Dans le détail, la firme de Cupertino a vendu un petit peu plus d’iPad (+ 1 %), enregistrant une croissance de 6 % en valeur avec ses tablettes, tandis que les Mac ont tiré un peu la langue (- 5 % en valeur comme en volume). Au point que les services ont rapporté plus d’argent ces trois derniers mois, ce qui n’était pas le cas durant Q1 2017.

Pour Q2 2018, Apple s’attend à un chiffre d’affaires compris entre 60 et 62 milliards de dollars. Il pourra compter sur le lancement du HomePod pour l’atteindre, même si la sortie n’est pas mondiale.

Partager sur les réseaux sociaux