Nintendo a marqué les esprits avec son concept Labo, présenté cette semaine et qui permet au cours boursier de s'envoler.

Nintendo Labo fait déjà un carton. La nouvelle façon de jouer à la Switch dévoilée cette semaine par le géant japonais n’a peut-être pas convaincu tout le monde mais, pour l’heure, les investisseurs y croient. Un constat qui se matérialise par une action qui grimpe — hausse de 4,23 % à l’heure où nous écrivons ces lignes — et qui s’apparente à une première victoire pour Nintendo. Elle était nécessaire et prouve que le constructeur sait à nouveau communiquer et expliquer ses concepts (ce fut déjà le cas pour la Switch alors que la Wii U n’a jamais été comprise).

Labo = Bourse en hausse

Actuellement, un titre Nintendo se monnaie donc 48 320 yens, soit la plus forte valeur enregistrée depuis septembre 2008. À cette époque, la firme nippone commercialisait la Wii et la DS, deux succès. C’est dire la bonne santé financière qu’est en train de retrouver Big N après avoir vécu des années plus compliquées à cause de la Wii U.

D’ailleurs, en un an, l’action est passée de 23 630 à 48 230 yens, soit une hausse supérieure à 100 %. Pendant ces douze mois, Nintendo a connu énormément de temps forts : la Switch, bien sûr, mais aussi la SNES Classic Mini ou encore les jeux mobiles Fire Emblem Heroes et Animal Crossing : Pocket Camp. Au regard de ce momentum, on promet une belle année 2018 à Nintendo, surtout si son Labo transforme la confiance boursière en succès commercial.

Partager sur les réseaux sociaux