Des filtres « intelligents » sur Snapchat se sont dévoilés outre-Atlantique sans que Snap. Inc n'annonce leur disponibilité. L'entreprise confirme aujourd'hui cette fonctionnalité.

En début de semaine, Mashable découvrait des filtres Snapchat curieux qui s’adapteraient à l’environnement de l’utilisateur. En fonction de ce que ce dernier prendrait en photo, des filtres contextuels apparaîtraient. La fonctionnalité « intelligente » reconnaît ainsi, par utilisation du machine learning, les objets pris en photos : nourritures, animaux ou paysages.

Contexte pour les snaps

Contactée, l’entreprise de Venice Beach a confirmé cette fonctionnalité et son déploiement auprès de Numerama. Ces filtres auraient été lancés la semaine passée et apporteraient à la communauté d’utilisateurs de nouveaux outils créatifs pour leurs snaps. L’entreprise confirme en outre que les calculs nécessaires à la reconnaissance des images et vidéos sont intégralement réalisés en local sur le smartphone de l’utilisateur. Ainsi, aucune photo n’est d’abord transmise pour reconnaissance selon Snap. Inc.

Snapchat

Fonctionnalité populaire sur le réseau social, les filtres sont également une source de revenus pour l’entreprise. En effet, elle s’associe régulièrement à des marques pour promouvoir des produits à travers ces filtres. Cette nouvelle technologique de reconnaissance du contexte des photos pourrait amener la startup à approfondir son modèle économique et attirer de nouvelles campagnes publicitaires tirant parti du contenu des utilisateurs.

Une forme d’intelligence artificielle de reconnaissance des images avait déjà fait son apparition dans le réseau social : dans la galerie d’images enregistrées, appelée Memories, certains mots clefs conduisent à retrouver des photos comprenant des objets en particulier.

Ici, Snap explique qu’il s’agira de reconnaître à travers la caméra des concerts, des photos de plage, d’animaux, d’activités sportives ou encore de nourritures. Le déploiement de ces filtres contextuels devrait être généralisé d’ici la fin de l’année alors qu’approche une refonte totale de l’application populaire.

Partager sur les réseaux sociaux