Pour son projet d'Hyperloop, il ne manquait plus que les autorisations concrètes des autorités locales à Elon Musk pour commencer à creuser le sous-sol californien. C'est maintenant chose faite, avec l'accord de la ville de Hawthorne pour un tunnel test de plus de 3 kilomètres. Avant de pouvoir passer aux choses sérieuses en cas de succès ?

Mise à jour du 28 octobre : Elon Musk a dévoilé une première photo du tunnel en cours de construction à Los Angeles :

Article original du 25 août 2017 :

Petit à petit, l’Hyperloop fait son nid. Après des essais encourageants, avec une navette qui a dépassé les 309 km/h en début de mois, et des déclarations ambitieuses d’Elon Musk, le projet de tunnel ultrarapide avance sereinement, avec une étape importante franchie ce jeudi 24 août.

Le conseil municipal de la ville d’Hawthorne vient en effet d’autoriser — à quatre voix sur cinq — le projet de creuser un tunnel test de 3,2 km de longueur hors de la propriété des bureaux de SpaceX, où les équipes de la Boring Company travaillent. Jusqu’à présent, ils n’avaient pu creuser que dans le domaine détenu par Musk. Ils vont maintenant pouvoir, grâce à cette extension, prouver l’efficacité et la fiabilité de leurs travaux.

Hyperloop Transportation Technologies
Hyperloop Transportation Technologies

3,2 km de tunnel pour un test grandeur nature

Creusé à plus de 13 mètres de profondeur, ce tunnel ne devrait passer en dessous d’aucune propriété privée pour n’arpenter que les routes de la ville. Les habitants ne devraient même pas remarquer les travaux, si l’on en croit Brett Horton, principal directeur des installations et de la construction pour SpaceX : «  Ils ne sauront même pas que nous sommes là. […] Tout se passe en souterrain. Nous n’aurons pas d’équipe de constructions dans la rue. Nous n’avons pas de pelleteuses. »

Si la ville fait confiance à Elon Musk et lui donne l’occasion de prouver la fiabilité absolue de son projet, certains habitants semblent un petit peu réticents. Une partie de la réunion publique a été notamment consacrée aux questions des locaux. L’un d’eux a évoqué l’effondrement du sol provoqué par des travaux d’extension du métro au nord d’Hollywood dans les années 1990, avant de s’interroger : « Quelles garanties avons-nous que ce genre d’événement n’arrivera pas à Hawthorne ? »

Brett Horton s’est alors engagé à fournir, chaque jour, les résultats des tests qui seront réalisés sur le sol pour vérifier qu’il n’est pas aussi fragile. Si le sol bouge ne serait-ce que d’un demi-pouce (soit 1,27 cm), tout le projet sera arrêté jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

Hyperloop One

Un pas crucial pour la réalisation de l’Hyperloop

Le maire de la ville, Alex Vargas, a conclu la réunion consacrée au projet de tunnel en déclarant que cette autorisation était « révolutionnaire. Cela crée un précédent, et je pense que nous sommes tous d’accord sur le fait que nous voulons être sûrs que tout cela se fasse sans aucun problème. » Une fois le tunnel creusé, la ville pourra demander de le reboucher à l’aide de ciment ou de terre.

Les habitants de Hawthorne peuvent toujours se rendre dans les locaux de SpaceX afin de rencontrer les équipes de The Boring Compagny, qui seront sur le site et «  facilement accessibles » pour des remarques ou répondre aux inquiétudes, rassure Brett Horton. On ne peut leur souhaiter que de la réussite sur ce test, qui devrait déboucher sur des autorisations d’extension plus conséquentes, en cas de succès.

À lire sur Numerama : Ambitieux, visionnaire, décrié  : qui est vraiment Elon Musk  ?

Partager sur les réseaux sociaux