Sur Twitter, Elon Musk s'est félicité d'avoir obtenu « l'accord verbal » du gouvernement pour la construction d'une ligne Hyperloop qui permettrait de relier Washington et New York en 29 minutes. Le projet se ferait sous la forme d'un tunnel construit par son entreprise anti-embouteillages, la Boring Company.

La ligne Hyperloop New York-Philadelphia-Baltimore-Washington sera-t-elle la première à voir le jour aux États-Unis ? Elon Musk vient en tout cas d’annoncer, sur Twitter, avoir obtenu un « accord verbal du gouvernement » pour la construction d’un tel tunnel, censé relier les centres de New York et de Washington en seulement 29 minutes — contre près de 4 heures en voiture actuellement.

Le projet marquerait une première à double titre puisqu’il ferait circuler les capsules de ce mode de transport futuriste censé relier très rapidement des villes éloignées à près de 1 200 km/h, dans un tunnel plutôt que dans un tube surélevé. Ce souterrain doit être réalisé par la Boring Company, l’entreprise d’Elon Musk qui aspire à réduire les embouteillages urbains en faisant circuler les voitures sur des plateformes souterraines pour les faire ré-émerger — grâce à un ascenseur — dans une rue située à l’autre bout de la ville.

Elon Musk avait annoncé, peu après la création de la Boring Company, que ses tunnels pourraient servir à l’Hyperloop. Le site de l’entreprise précise ainsi : « Un large réseau de tunnels riche de plusieurs profondeurs mettrait fin aux embouteillages de n’importe quelle ville […]. Des tunnels creusables rapidement et à bas coût permettraient aussi une adoption fiable de l’Hyperloop et un trafic rapide dans des zones densément peuplées. Le voyage entre New York et Washington DC pourrait se faire en moins de 30 minutes. »

Les modalités concrètes du projet restent à définir

Dans un second tweet, Elon Musk affirme que la « douzaine d’entrées/sorties, voire plus, sous la forme d’ascenseurs installés dans chaque ville » permettront concrètement d’assurer cette circulation fluide entre le centre de New York et de Washington.

Reste à savoir sous quelles modalités cette ligne Hyperloop pourrait voir le jour, Elon Musk étant connu pour ses effets d’annonce, qui tardent parfois à se concrétiser — même s’il s’est pour l’instant gardé d’avancer le moindre calendrier prévisionnel. Sur Twitter, les utilisateurs ne manquent pas de s’interroger sur la valeur concrète d’un tel « agrément verbal ».

Partager sur les réseaux sociaux