Votre coque de smartphone est noire, blanche ou grise, et vous trouvez cela banal ? Sur Amazon, un bot semble s'amuser à relooker des coques de téléphone en plastique bon marché avec des illustrations aléatoires.

Comment semer la zizanie sur Amazon ? Pourquoi pas en vendant des coques de smartphones absurdes. Si vous avez toujours rêvé d’avoir une coque de smartphone totalement insolite, avec un dessin aléatoire, c’est le moment de craquer pour ces surprenants designs créés de toutes pièces par un bot.

Vous pouvez donc, au choix, décider de parer votre appareil d’une photo d’un micro-ondes, de celle d’une séance de massage contre la cellulite, ou d’un cliché représentant des plaquettes de pilules contraceptives — et encore, ceci n’est qu’un échantillon. Ce bot semble puiser parmi un stock de photos d’une source non identifiée, afin de générer automatiquement une page produit et un prix — en général, pas moins de 20 $, tout de même.

Mais d’où vient ce bot ?

Les photos semblent tourner autour de thématiques récurrentes, à savoir l’univers médical, la beauté, les médicaments ou encore le bricolage. Bien souvent, le visuel de ces coques est particulièrement flou.

En l’absence d’explication claire sur la présence de ce bot non identifié, les spéculations vont bon train. L’une des théories avancée est que ce bot a été détourné de sa fonction principale, qui serait de créer des produits en fonction des termes de recherche les plus populaires sur le site de e-commerce. Mais peut-être ces coques sont-elles créées de toutes pièces par des êtres humains – qui sait.

Plastique bon marché

Si vous doutez encore que ces coques existent réellement, sachez que vous pouvez bel et bien en passer commande sur Amazon. Par contre, il n’est pas certain que la qualité soit au rendez-vous : fabriqués en plastique bon marché, ces étuis paraissent être assez bas de gamme.

Néanmoins, libre à vous d’investir vos deniers dans ces coques absurdes si vous flairez que les internautes vont se les arracher. Peut-être n’avons-nous pas su cerner le potentiel hype de ces étuis improbables.

Partager sur les réseaux sociaux