La nouvelle mise à jour majeure de Windows 10 est en cours de déploiement. Derrière une communication à destination des créatifs se cache une mise à jour qui fourmille de nouveautés réellement intéressantes. Voici celles que nous avons retenues.

Après plusieurs mois de développement dans le programme Insider, Microsoft a officiellement lancé le déploiement de Windows 10 Creators Update pour le grand public. Cette nouvelle mise à jour est une fois de plus totalement gratuite pour les utilisateurs de Windows 10 et le système se mettra à jour automatiquement dans les semaines à venir. Vous pouvez télécharger ce petit logiciel si vous ne souhaitez pas attendre.

Comme son nom l’indique, les grandes nouveautés de cette version visent les créatifs, de l’artiste sous Photoshop au YouTubeur qui veut streamer du jeu vidéo en direct. Pourtant, derrière cette communication qui semble ne s’adresser qu’à une niche d’utilisateur, se cache une mise à jour qui regorge de nouveautés.

Plutôt que de vous parler de Paint 3D ou de Microsoft Beam que nous n’utiliserez probablement jamais, nous allons donc plutôt vous parler des nouveautés réellement utiles au quotidien.

Mode nuit : vous pouvez désinstaller F.Lux

Le Mode nuit est une fonctionnalité que l’on retrouve maintenant dans tous les systèmes d’exploitation modernes. Il permet de modifier les réglages de l’écran pour lutter contre la fatigue visuelle à la nuit tombée. Jusqu’à présent sous Windows, il fallait avoir recours à un logiciel tiers assez populaire, nommé F.Lux.

Le mode nuit est une nouveauté bienvenue

Avec Creators Update, Windows 10 prend nativement en charge ce mode et propose plusieurs réglages essentiels comme le déclenchement automatique à la tombée de la nuit, selon le fuseau horaire choisi.

Le partage de connexion Wi-Fi

La Creators Update rajoute une solution clés en main de partage de la connexion de l’ordinateur en Wi-Fi. D’un clic dans les options réseau, il est possible de créer son point d’accès avec un identifiant et un mot de passe déjà générés.

On peut facilement créer un point d’accès sans fil

Une fonctionnalité que l’on a l’habitude de retrouver sur smartphone pour facilement partager sa connexion 4G, mais que l’on ne connaissait pas sous Windows auparavant. Sur ordinateur, elle permettra par exemple de partager une connexion filaire Ethernet avec d’autres appareils en Wi-Fi, ou de partager l’accès à un hotspot Wi-Fi.

Windows autorise en effet à partager une connexion Wi-Fi en Wi-Fi, sans qu’il y ait de problèmes d’interférences.

Le panneau de configuration unique se rapproche

Microsoft fait évoluer son nouveau menu de configuration, appelé sobrement « Paramètres », avec chaque nouvelle version de Windows 10. Creator Update ne fait pas exception, l’éditeur a réorganisé intelligemment plusieurs réglages et en a fait basculer un peu plus depuis l’ancien panneau de configuration.

Les paramètres sont beaucoup mieux organisés

Alors qu’il s’agissait de l’un des points faibles de Windows, le réglage des paramètres devient de plus en plus clair et ils sont de plus en plus faciles à trouver.

La mise à jour ajoute un nouveau menu qui réunit les options destinées aux joueurs, comme l’enregistrement DVR.

Plus d’options de personnalisation

La gestion des thèmes et la personnalisation de l’interface sont des fonctionnalités historiques de Windows. Elles avaient perdu beaucoup d’options avec le passage à Windows 8, puis Windows 10.

Le Windows Store propose déjà de nombreux thèmes

Désormais, elles reprennent une place plus importante dans le volet « Personnalisation » des paramètres de Windows. Les utilisateurs peuvent trouver des thèmes sur le Windows Store qui modifieront l’apparence du système, les couleurs utilisées et la bibliothèque de son système.

Le menu Démarrer gagne également de nouvelles options comme la possibilité de créer des dossiers de tuiles ou de faire disparaître la liste d’application pour n’afficher que les tuiles dynamiques.

Windows Defender se refait une beauté

Avec la sortie de Windows 8, Microsoft a intégré son antivirus gratuit Microsoft Security Essentials directement au système, sans en retravailler les fonctions ou l’interface. Avec Windows 10, cela commençait à jurer avec le reste de la charte graphique employée par Microsoft.

Windows Defender intègre maintenant le contrôle parental

L’éditeur a entièrement revu la gestion de la sécurité sous Windows qui se fera maintenant dans le centre de sécurité Windows Defender. Une nouvelle fenêtre qui réunit l’antivirus, mais aussi le contrôle parental, le contrôle des apps externes, le pare-feu et un suivi des performances de la machine.

Windows pourra en effet vous prévenir s’il détecte une anomalie, et vous conseiller pour utiliser au mieux votre appareil. Il peut par exemple vous conseiller de baisser la luminosité de l’écran pour économiser votre batterie, lorsque la luminosité est au maximum.

Mieux contrôler sa vie privée et Windows Update

On ne peut pas faire le tour de cette mise à jour sans mentionner les progrès réalisés par Microsoft pour permettre aux utilisateurs de mieux contrôler ce qu’ils partagent ou non avec la firme concernant leur vie privée.

Les options de confidentialité sont plus claires

Le système proposera maintenant aux utilisateurs des options beaucoup plus simples à comprendre. Microsoft a également réduit le nombre d’options qui pouvait rendre certains choix confus. La firme a également publié la liste complète des données qui pouvaient être récupérées sur la machine d’un utilisateur.

Vous pestez contre Windows lorsqu’il se met à jour ou force un redémarrage au pire moment ? Cela devrait désormais être un mauvais souvenir. Windows Update a été revu et permet de retarder l’installation des mises à jour. La durée des « heures actives » a également été allongée. Pour rappel, elles permettent d’empêcher Windows d’installer des mises à jour, pendant vos heures d’utilisation quotidienne de votre machine (au travail par exemple).

Quelques nouveautés pour les power users

Microsoft n’oublie pas ceux qui utilisent le plus son système d’exploitation et en connaissent chaque recoin. L’éditeur a apporté des modifications bienvenues à certains éléments sensibles de Windows 10 comme l’éditeur de registre.

La navigation dans l’éditeur de registre est simplifiée

Ce dernier propose enfin une barre d’adresse qui permettra de naviguer directement vers la bonne clé. Elle reconnaît également certaines abréviations couramment employées comme « HKLM » pour HKEY_LOCAL_MACHINE.

Les développeurs ont également amélioré l’implémentation du Bash Linux dans Windows 10. Désormais, l’invite de commande utilise Ubuntu 16.04 et non Ubuntu 14.04. La compatibilité a été améliorée avec plusieurs outils essentiels comme apt, grep, vim, Java, Apache et beaucoup d’autres. Enfin, l’interopérabilité entre les programmes Windows et les programmes Linux a été amélioré : on peut lancer des applications Windows depuis Bash et des programmes Linux depuis PowerShell.

Partager sur les réseaux sociaux