C’est bientôt la fin pour WordPad. Après 30 ans d’activité, l’outil de traitement de texte de Windows va être désinstallé lors d’une mise à jour de Windows 11. Celle-ci arrivera à l’automne 2024.

Son destin était déjà scellé. Il ne manquait plus que sa date de fin. Elle est désormais connue : ce sera à l’automne 2024. La mise à jour 24H2, prévue à cette période, supprimera alors intégralement WordPad de Windows 11. Ce faisant, l’entreprise américaine refermera irrévocablement un chapitre ouvert il y a pratiquement trente ans.

C’est en effet avec Windows 95 que ce logiciel de traitement de texte — qui est semblable à Microsoft Word, par exemple — a fait ses débuts. Bien plus basique que bien d’autres solutions du marché, WordPad avait toutefois au moins l’avantage d’être gratuit. Il était suffisant pour des écrits ni trop longs ni ne nécessitant trop de mise en forme.

L'interface très simple de WordPad.
L’interface très simple de WordPad.

Quel éditeur de texte choisir après WordPad ?

La décision de Microsoft concerne seulement Windows 11 avec la mise à jour 24H2. Si vous utilisez une génération plus ancienne, comme Windows 10, rien ne changera. Idem si vous repoussez la mise à jour à 24H2 en étant sur Windows 11. Pour celles et ceux qui sautent le pas, Microsoft liste deux alternatives :

  • le bloc-notes, qui est excessivement basique, sans possibilité de mise en page ou de structuration particulière ;
  • Microsoft Word, qui est une solution payante, mais qui reprend et étend toutes les fonctionnalités et capacités de WordPad.

Une troisième voie est à considérer : celle des suites rivales, à l’image d’OpenOffice ou LibreOffice. Celles-ci sont une option viable, même s’il peut y avoir des difficultés à la marge, comme la gestion du format RTF (Rich Text Format). Avec le retrait de WordPad, Windows 11 « ne disposera plus d’un lecteur RTF intégré par défaut », note d’ailleurs Microsoft.

L’arrêt, après pratiquement trois décennies d’activité, de WordPad n’est pas tout à fait une surprise. Le logiciel ne recevait pas la même attention que les autres produits de Microsoft — en particulier Word, son concurrent direct –, hormis des retouches très marginales d’interface, de design ou de sécurité.

Microsoft 365 (Office 365)

Microsoft 365 (Office 365)

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !