Après s'être éloigné d'Android il y a trois ans, Andy Rubin, le père du système d'exploitation, s'apprête à revenir dans le secteur des smartphones.

Beaucoup plus discret depuis son départ de Google en 2014, Andy Rubin ne s’est pas tourné les pouces pour autant. Il s’est occupé de Playground, un incubateur de startups censé accompagner le développement de produits innovants avec la mise à disposition d’une infrastructure matérielle pour les créateurs.

Mais après neuf ans chez Google à superviser la conception et l’évolution du système d’exploitation Android, il faut croire que cet univers a fini par lui manquer. La preuve : lundi 27 mars, il a publié une photographie sur laquelle on aperçoit un smartphone en partie masqué par une main.

Diffusée sur Twitter pour faire monter la sauce, la photo n’est pas bien bavarde : on devine juste que le mobile tourne avec Android et on aperçoit une compatibilité avec le très haut débit au niveau de la barre des notifications. C’est tout. Le design du terminal et ses caractéristiques techniques demeurent un mystère.

Le retour d’Andy Rubin dans le business des smartphones était attendu depuis quelques mois. À l’époque, un article de presse publié par Bloomberg évoquait son intérêt pour les terminaux modulaires. Il était alors question d’un produit haut de gamme, capable de tenir tête à des appareils comme l’iPhone ou le Google Pixel.

Partager sur les réseaux sociaux