Le cofondateur de la société Android, qui a rejoint Google en 2005, va quitter la firme de Mountain View pour diriger un incubateur à startups. Au cours des dernières années au sein du groupe américain, Andy Rubin a eu à gérer la division robotique au sein du laboratoire Google X.

Andy Rubin va quitter Google, près de dix ans après avoir rejoint l'entreprise américaine. Ce sont les journalistes du Wall Street Journal qui ont éventé son départ sur Twitter. Connu pour avoir cofondé la société Android en 2003, qui a été rachetée deux ans plus tard par la firme de Mountain View, l'intéressé souhaite désormais s'orienter vers de nouvelles activités et mettre sur pied un incubateur à startups.

Tout au long de sa carrière chez Google, Andy Rubin a piloté le développement d'Android. Mais après plusieurs années à la tête du système d'exploitation mobile, il a finalement laissé sa place à Sundar Pichai en mars 2013 pour s'occuper d'autres activités. Il a ainsi rejoint le laboratoire très secret de Google, Google X, pour gérer les projets de l'entreprise en matière de robotique.

Au sein de Google X, Andy Rubin a notamment encadré l'acquisition de sept sociétés très en vue dans la conception des robots (SCHAFT, Industrial Perception, Redwood Robotics, Meka Robotics, Holomni, Bot & Dolly, Boston Dynamics). Il sera remplacé par le scientifique James Kuffner, également professeur à l'université de Carmegie Mellon.

Le départ d'Andy Rubin contraste avec la trajectoire de Sundar Pichai, qui a rejoint Google un an avant lui.

En plus d'avoir pris la direction d'Android en mars 2013, Sundar Pichai s'est imposé comme le nouvel homme fort du groupe en récupérant la supervision de Chrome, de Google Apps, du moteur de recherche, de la recherche scientifique et technique, de Google Maps, de Google+, des solutions publicitaires et commerciales, et de l'infrastructure.

( photo : CC BY Joi )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés