Lancée l'an dernier, l'application Duo permet de faire des appels en vidéo. Une nouvelle mise à jour autorise désormais les utilisateurs à passer de simples coups de fil.

En présentant Duo l’année dernière lors de sa traditionnelle conférence, Google s’est lancé un sacré challenge : essayer d’imposer son application de visiophonie dans un marché déjà dominé par des poids lourds comme Skype, FaceTime, Snapchat ou encore Viber. Mais la firme de Mountain View l’assurait à l’époque : grâce à une nouvelle approche, elle a réussi à rendre « magique » les appels vidéo.

Il fallait bien ça pour justifier l’existence de Duo alors que Google propose déjà Hangouts, une application qui permet de faire de la visiophonie. Mais de magique, la fonctionnalité imaginée n’en a que le nom : en effet, l’option en question, baptisée Knock Knock, permet en fait de filmer avant que l’on ne décroche la personne qui nous appelle afin de voir son visage sans tarder.

Aujourd’hui, Duo évolue : l’application n’est plus qu’un outil pour les appels vidéo. C’est aussi une solution pour passer des coups de fil. Sur l’un de ses blogs, l’entreprise vient en effet d’annoncer l’arrivée prochaine d’une mise à jour qui permet désormais de passer des appels vocaux uniquement, sans activer le canal vidéo. Déjà disponible au Brésil, l’option est déployée dans le reste du monde, notamment en France.

« Dans ces moments où l’appel vidéo n’est pas une solution — par exemple lorsque vous êtes sur le point de prendre les transports en commun ou que vous avez une connexion à Internet de piètre qualité –, vous pouvez rester connecter à votre famille et à vos amis via les appels audio. Ces derniers fonctionnent bien, qu’importe votre vitesse de connexion, et ils ne vont pas gaspiller votre data », justifie Google.

Avec cette mise à jour, Google ajoute corde l’arc de Duo. Cependant, même avec l’arrivée de cette fonctionnalité, dont les arguments pour la lancer sont tout à fait recevables, la partie n’est pas gagnée pour le géant du net : il doit en effet composer avec une très forte concurrence sur ce marché, avec des acteurs bien installés comme WhatsApp, Line, Viber ou encore Skype.

(mise à jour avec la disponibilité de la mise à jour pour la France)

Partager sur les réseaux sociaux