Hyperloop One prouve au monde que son projet de train à très grande vitesse avance avec une série de photo du premier tube de test.

Le train du futur conceptualisé par Elon Musk et dont les plans ont été repris par plusieurs sociétés fait souvent osciller l’observateur entre scepticisme et engouement. En effet, on se plaît à rêver à des voyages à bord de cet engin pouvant aller jusqu’à 1 200 km/h, permettant de relier Paris au sud de la France en un peu moins d’une heure. Et pourtant, de l’autre côté, la technologie est loin d’être aboutie et les entreprises qui sont concurrentes sur le projet n’inspirent pas la confiance, entre annonces grandiloquentes et démonstrations peu convaincantes. On a plus l’impression, aujourd’hui, de voir des VRP que des ingénieurs à l’œuvre.

Pour couper court aux mauvaises langues, Hyperloop One a publié de nouvelles images montrant l’avancée de son tube de test, construit en plein désert du Nevada. Cette portion réduite nommée DevLoop doit mesurer 500 mètres pour 3,3 mètres de diamètre. Les premiers tests devraient être menés pendant la première moitié de 2017. Cela signifie qu’il reste 3 mois à l’entreprise pour atteindre ses objectifs. Et on espère sincèrement qu’elle les tiendra !


Partager sur les réseaux sociaux