Acer, l'un des grands constructeurs taïwanais n'a pas seulement annoncé l'ordinateur portable le moins portable au monde, il a également annoncé l'ultrabook le plus fin au monde. Moins d'un centimètre avec un concurrent en ligne de mire : Apple.

L’Acer Swift 7 est une machine sous Windows 10, alimentée par la toute nouvelle architecture Kaby Lake, la 7e génération de processeurs d’Intel qui mesure précisément 9,98 mm d’épaisseur, annoncée avec 9h d’autonomie.

Aujourd’hui, les gammes de produits en ultrabooks sont nombreuses : les fameux MacBook Air d’Apple dont on attend le renouvellement, ainsi que le dernier MacBook Retina, la gamme Zenbook d’Asus, les XPS de Dell, le Spectre chez HP, les Yoga de Lenovo mais aussi les gammes de Samsung, Toshiba ainsi que plusieurs autres marques. L’offre est donc importante, sauf pour les produits « premium »  où peu de constructeurs prennent des risques. Apple, Asus, HP et désormais Acer font partie de cette équipe..

DSC00058

Sur le Swift 7, la première chose que vous remarquerez est, bien sûr, cette finition or avec un cadre unibody. Un grand nombre de fabricants de PC sont passés à cette finition depuis que Apple a adopté ce coloris pour l’iPhone et le MacBook. Mais il y a or et or. Pour Acer, aucune tentative de subtilité. Cela permet de se démarquer du MacBook et du Dell XPS 13, mais ce look semi-brillant est tape à l’œil — pour ne pas dire trop insistant.

DSC00064

DSC00059

Acer a réduit le peu de gras qu’il restait à ce format 13,3 pouces en Full HD, pour pouvoir atteindre l’épaisseur record de 9,98 mm, moins d’un cm. Ce record était, jusqu’à maintenant, détenu par le HP Spectre (avril 2016), avec ses 10,4 mm d’épaisseur. Malgré tout, le Swift 7 pèse tout de même 1,1 kg. Il est donc dans la même catégorie que le HP Spectre, mais il reste un peu plus lourd que le 970 grammes du MacBook (12 pouces).

Acer peut rivaliser avec Apple

Il est facile de comparer cet ultrabook à la gamme MacBook : le Swift prend les meilleures caractéristiques matérielles du MacBook Retina (12 pouces) et les accouple avec les meilleures caractéristiques matérielles du MacBook Air (13,3 pouces).

DSC00068

Après, avons-nous besoin d’un ultrabook aussi fin ? Pas vraiment. Mais aussi longtemps que les médias et les utilisateurs seront sensibles à cet aspect du design, vous pouvez être sûrs que la bataille des millimètres gagnés ne s’arrêtera pas.

Cette quête de finesse a amené Acer à introduire des innovations sur son modèle. Il n’est donc par exemple pas surprenant que la marque taïwanaise soit partie sur un design fanless en profitant des nouveaux Kaby Lake (en Core ix et non les Core Mx) à faible consommation, ainsi que sur deux connecteurs USB Type-C (USB 3.1 et Thunderbolt).

DSC00060

Le touchpad est large et agréable, et le clavier n’a pas été handicapé par la finesse du PC. Les touches de type chiclet sont efficaces, et le tout est à la bonne taille pour la frappe.

Enfin, notez qu’il s’agit d’un ordinateur portable conventionnel ultra-mince : aucun écran tactile ou système rotatif ne vient alourdir inutilement le cahier des charges. Le Swift 7 est si léger qu’il encourage des usages conventionnels de l’informatique… et c’est peut-être tant mieux.

Il sera disponible en octobre pour un premier modèle à 1 299 euros équipé d’un Intel Core i5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés