HP est bien décidé à devenir le constructeur à aller chercher Apple sur le secteur déjà chargé de l'ultrabook en misant sur le design et l'absence de compromis technique.

Quand il est sorti, le Macbook Air a lancé un nouveau format de laptop ultra-mobile conçu pour la productivité. Apple en a fait une machine suffisamment puissante pour la majorité des professionnels tout en gardant un produit élégant, silencieux et puissant. Cela dit, depuis la première itération de ce produit, la marque à la pomme n’a pas vraiment fait évoluer son laptop phare. L’écran de la version 13 pouces est désespérément coincé à une résolution de 1440 x 900 pixels et depuis la mise à jour de la batterie et du processeur qui lui permet de tenir une bonne douzaine d’heure loin d’un câble, nous n’avons pas vraiment vu d’évolution notable.

HP-Spectre-13.3_right-facing-paired-with-wireless-mouse

HP-Spectre-13.3_Logo-detail

Et c’est bien pour cela que HP espère attraper le marché en plein vol. La firme avait clairement réussi à nous séduire avec son HP Spectre x360 qui est l’un des ordinateurs que nous utilisions au quotidien dans la rédaction lors de sa sortie et la nouvelle version de ce modèle porte le concept encore plus loin. Le HP Spectre 13 génération 2016 est un ordinateur de 13 pouces, équipé d’un écran 1080p, de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage dans sa version de base — équipée au choix d’un Core i5 ou d’un Core i7. Oui, il ne s’agit pas d’un modèle tournant avec un Core M comme la plupart des ultrabooks récents sous Windows, processeur malheureusement connu pour sa lenteur. La durée de vie sur batterie annoncée par HP est de 9 heures et demi, ce qui est fort correct pour une journée de travail.

Côté design, HP n’a pas fait les choses à moitié et annonce fièrement que son appareil est l’engin le plus fin du monde, avec seulement 10 mm d’épaisseur. Il faut reconnaître que le design de l’appareil avec ses finitions bronze est plutôt travaillé même si la bande chromée est clairement surfaite et la boursouflure derrière l’écran casse le côté épuré de l’engin. Il faut aussi omettre, au risque de s’abîmer les yeux, la Mauvais Goût Edition en or 14 carats (photo ci-dessous). HP peut tout de même embarquer 3 ports USB-C sur la tranche et un port jack pour brancher des écouteurs — petit tâcle au passage au Macbook 12 pouces d’Apple qui ne possède qu’un seul port.

special-1024x576

Ce bel engin sera disponible en juillet en France à partir de 1 499 €, et c’est peu dire qu’on a hâte de le tester.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés