Le constructeur chinois Xiaomi a mis à jour son application destinée aux objets connectés en vue d'un déploiement à l'international.

Xiaomi serait-il sur le point de lancer sa gamme d’objets connectés pour la maison à l’international ? C’est en tout cas ce que semblent suggérer les dernières informations. Peu après le Mobile World Congess, Hugo Barra, l’ancien responsable d’Android chez Google et désormais le vice-président de Xiaomi à l’international, avait confié à Recode que l’entreprise devait améliorer son image avant de déployer ses produits dans d’autres marchés. Pour l’instant, les produits de Xiaomi ne sont donc disponibles qu’en Chine, et pour certains en Inde, en Indonésie et au Brésil.

Vers l’international ?

Un autre signe que l’internationalisation est bien dans les cartons chez le constructeur chinois, c’est la dernière mise à jour de son application Smart Home App qui précise à présent que « nos objets connectés font leurs débuts outre-mer, et en accord avec les lois locales, les données partagées entre les différents pays doivent être autonomes, donc les données ne migreront pas quand vous réglerez votre zone géographique en dehors de la Chine  ».

Xiaomi_Mi_Air_Purifier1418183269
Mi Air Purifier

Xiaomi propose une ligne de produits connectés pour la maison qui vont des ampoules LED, aux lampes connectées, en passant par les routeurs, les caméras de sécurité et différents capteurs. L’ensemble est pilotable depuis l’application Xiaomi Smart Home disponible sur Android et iOS. Les produits du fabricant chinois sont souvent très  abordables, sans sacrifier aux fonctionnalités. Ainsi, il est possible de réaliser une installation domotique assez complète pour moins de 100 €. Imbattable.

D’après un porte-parole de Xiaomi cité par Tech in Asia, le premier produit à aller outremer sera le Mi Air Purifier, un purificateur d’air vendu 899 yuans chinois, soit un peu moins de 130 €. Toutefois, pour l’instant, celui-ci ne sera disponible qu’à Singapour, et aucune date n’a été précisée pour un déploiement global.

On peut espérer que l’ « Apple chinois » ne s’arrêtera pas aux objets connectés et choisira aussi d’exporter sa gamme de smartphones à l’international. Jusqu’à maintenant, les consommateurs intéressés par les smartphones haut de gamme et à bas prix du constructeur étaient obligés de passer par des revendeurs, aux commissions souvent élevées.

domotique-info-xiaomi-smart-home-suite-bis
Xiaomi Smart Home

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés