Avec la dernière mise à jour de son système d'exploitation, Amazon supprime les options de chiffrement des données de ses appareils Kindle. Malvenu en pleine bataille que se livrent Apple et le FBI sur la question.

En plein tourbillon juridique entre Apple et le FBI, sur fond de chiffrement des données, Amazon vient de déployer une mise à jour pour le moins étonnante pour ses liseuses Kindle,  Fire Phone, Fire Tablet et Fire TV. En effet, la version 5 de Fire OS qui a été diffusée à des millions d’utilisateurs aujourd’hui enlève d’un coup d’un seul toute possibilité de chiffrement des données. Comme si du jour au lendemain, votre coffre-fort personnel perdait son cadenas par une opération du Saint-Esprit — assez malicieux pour ne pas vous laisser le choix.

Pour être honnête, Amazon laisse le choix à ses utilisateurs : ils peuvent continuer à profiter d’une version désormais obsolète du système d’exploitation maison. La firme conseille néanmoins à ses utilisateurs de prendre ses dispositions (lire : enlever le chiffrement des fichiers chiffrés qui ne seront plus lisibles après mise à jour) et de passer à la version suivante.

Amazon n’a donné aucune explication, même si les utilisateurs des appareils Kindle commencent déjà à grogner.

La mise à jour était sûrement dans les cartons de longue date, mais la sortir au moment où le chiffrement des données est un enjeu politique aux États-Unis — et dans le monde — n’est pas l’idée du siècle. Reste à savoir maintenant si la firme persistera dans sa lancée et justifiera cette suppression en prenant position dans le camp du FBI, qui reste soutenu par une majorité d’Américains.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés