Microsoft annonce que la vente d'ordinateurs avec Windows 7 ou 8 préinstallé cessera l'année prochaine. Le retrait commercial des deux systèmes d'exploitation est déjà largement engagé.

La carrière commerciale de Windows 7 et 8 touche à sa fin. Après plusieurs années de bons et loyaux services, les deux systèmes d’exploitation seront définitivement retirés du circuit l’année prochaine. En effet, Microsoft a actualisé sa fiche d’information sur le cycle de vie de son système d’exploitation. Et c’est dans celle-ci que le groupe américain dévoile la date de mise à la retraite des deux O.S.

C’est Windows 8 qui tirera le premier sa révérence. Au 30 juin 2016, les commerçants ne devront plus vendre d’ordinateurs avec Windows 8 préinstallé. Viendront ensuite les déclinaisons 7 Édition Professionnelle et 8.1, dont l’arrêt commercial surviendra quelques mois plus tard : le 31 octobre, très précisément. Il ne restera alors plus que Windows 10 en lice, et cela pour un bon moment : en effet, l’O.S. n’est sorti que très récemment.

Une mise à la retraite déjà largement en cours.

Dans les faits, la disparition définitive de Windows 7 et 8 des étals ne sera pas forcément remarquée. Microsoft a déjà pris soin de retirer plusieurs versions de ces deux systèmes d’exploitation entre 2013 et 2015, en fonction. Cette politique a débuté le 31 octobre 2013 avec la majorité des déclinaisons de Windows 7 et s’est achevée le 1 septembre 2015 pour Windows 8.1 en version boîte.

Le retrait commercial des deux O.S. n’affecte en aucune façon leur support, qui est assurée jusqu’au 14 janvier 2020 pour Windows 7 (dans le cadre de la maintenance étendue) et jusqu’au 10 janvier 2023 pour 8.1 (qui bénéficie encore du support principal jusqu’au 9 janvier 2018, contrairement à Windows 7, le sien ayant cessé le 13 janvier 2015). En clair, Microsoft continuera de publier des correctifs de sécurité.

Si vous songez à acheter un PC avec Windows 7 ou 8 préinstallé, prenez garde au fait que l’offre de mise à niveau gratuite vers Windows 10 s’arrêtera l’été prochain. En effet, celle-ci ne dure qu’un an, à compter du premier jour de disponibilité de Windows 10 (le 29 juillet 2015). Dès lors, une machine achetée entre cette date et celle de la fin des ventes de PC équipés de Windows 7 ou 8 risque de ne pas être éligible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés