Dans le cadre du Project Discovery et en collaboration avec de grandes universités, les joueurs de EVE Online auront la possibilité de participer à la recherche scientifique et astronomique en aidant potentiellement les chercheurs à découvrir de nouvelles exoplanètes.

La découverte récente de sept exoplanètes de la taille de la Terre a semble-t-il donné des idées à CCP Games. À moins qu’il s’agisse d’une pure coïncidence.

Quoi qu’il en soit, les joueurs de EVE Online vont pouvoir collectivement participer à la découverte de planètes en dehors du système solaire. Via du crowdsourcing (production participative), ils auront la possibilité d’aider les scientifiques en leur fournissant des données importantes, à condition qu’elles se recoupent massivement entre elles.

CCP Games s’est en effet associé à l’Université de Reykjavik, l’Université de Genève et Michel Mayor, l’homme ayant déniché la toute première exoplanète. EVE Online permettra-t-il des découvertes importantes voire déterminantes ? L’avenir le dira mais l’initiative est intéressante, doublée d’une volonté d’ajouter une corde — utile — aux jeux vidéo.

EVE Online, le jeu vidéo au service de la science

Comment ça marche ? EVE Online va recevoir des données astronomiques réelles dans le cadre du programme scientifique Project Discovery. Libre ensuite aux joueurs de les examiner, de les analyser et de les classifier. En fonction des résultats obtenus, les chercheurs de l’Université de Genève pourraient mettre le doigt sur des anomalies communes susceptibles d’aboutir à de nouvelles découvertes. On en saura plus sur le processus à l’occasion d’une présentation organisée dans le cadre du EVE Fanfest de cette année (du 6 au 8 avril), assurée par Michel Mayor.

Ce n’est pas la première fois que les joueurs de EVE Online contribuent à la recherche scientifique. En effet, Project Discovery s’était récemment penché sur l’Homme avec l’étude Human Protein Atlas, qui visait à réaliser une cartographie des protéines présentes à l’intérieur du corps humain pour mieux saisir leur rôle sur la santé. Avec les exoplanètes, CCP Games veut aller encore plus loin.

« Nous étions ravis du succès de notre premier pas dans le domaine scientifique, auquel les joueurs d’EVE ont contribué en enrichissant la base de donnée de Human Protein Atlas. Lors de notre recherche sur la prochaine contribution, les planètes se sont alignées pour que les joueurs puissent avoir l’opportunité de directement aider à la recherche de nouvelles planètes en compagnie d’une équipe scientifique de renom  » note Andie Nordgren, producteur du jeu.

L’originalité de la démarche ne lui a pas échappé : « Plusieurs personnes du monde entier qui collaborent dans un univers virtuel pour explorer l’univers réel, ça ressemble à de la science-fiction, mais c’est le propre de la science.  »

Partager sur les réseaux sociaux