Pour accompagner le lancement de Star Trek Discovery, Netflix et CBS -- la chaîne qui produit la série -- ont eu la bonne idée d'ajouter un sous-titrage en klingon. De quoi ravir les trekkies !

Avis aux amateurs qui aiment les langues construites ! Si vous avez pris klingon en LV2, vous allez pouvoir vous tester en regardant la nouvelle série télévisée consacrée à Star Trek ! En effet, Netflix et la chaîne américaine CBS — qui produit la série — ont eu l’idée très amusante de proposer la langue maternelle de la célèbre espèce alien parmi les sous-titres disponibles sur la plateforme de SVOD.

Ci-après, une capture d’écran vous montre les choix de doublage ainsi que les sous-titres pour le premier épisode de Star Trek Discovery (les épisodes sortent à raison d’un par semaine). Notez qu’il n’y a pas de doublage en klingon, du fait de l’absence de locuteurs natifs sur la planète Terre permettant une prononciation impeccable. Et pour un Terrien, ce n’est pas de la tarte que de dire vaj roD ‘oH tl’meH Duj ngeH DIvI’.

En klingon dans le texte.

On peut toutefois s’interroger sur l’exactitude des sous-titres par rapport aux dialogues, car le lexique est restreint à 3 000 mots et ils sont centrés sur des concepts de la S-F ; des termes relativement usuels, comme « table », n’y figurent pas. Si vous voulez en savoir plus sur les origines du klingon et ses spécificités, jetez donc un œil à notre article sur les langues fictives.

Toujours est-il qu’il faut remercier Lieven L. Litaer, un professeur enseignant le klingon sur Terre (et oui !), puisque c’est lui qui s’est chargé, pour le compte de Netflix, de produire ces lignes de texte en klingon en tenant compte autant que possible de la richesse et de la subtilité lexicales figurant dans les dialogues de la série.

Dans cette série, vous suivez les péripéties du vaisseau USS Discovery et, à son bord, le premier officier Michael Burnham. Dans la saga, l’œuvre se situe une dizaine d’années avant la série originale. Naturellement, la série s’attache à reproduire un univers familier pour les trekkies, afin qu’ils retrouvent les planètes et les espèces qu’ils connaissent bien, avant de les emmener vers de nouveaux mondes.

Partager sur les réseaux sociaux