Le réalisateur David Fincher (Fight Club, Zodiac, Gone Girl) et les studios Paramount Pictures et Skydance Productions seraient sur le point de trouver un accord pour la réalisation d'un second épisode de World War Z, dont la production devrait débuter dans le premier quart de 2018.

Mise à jour – C’est confirmé : c’est bien David Fincher qui se retrouvera derrière la caméra pour filmer la suite de World War Z.

Sujet du 27 avril – C’était une rumeur qui courait depuis quelques mois déjà, appuyée par la proximité entre l’acteur-producteur Brad Pitt et le réalisateur David Fincher, ainsi que par les changements de direction du studio. Des sources de Paramount qui se sont confiées à Variety confirment aujourd’hui que les deux parties seraient très proches d’un accord concernant la direction de World War Z 2.

Le premier film World War Z, adaptation discutable du livre culte du même nom de Max Brooks, essayait de mélanger le propos et l’imagerie du film de zombie à un long-métrage se voulant grand public. Le résultat offrait un film calibré, loin de la richesse et de l’originalité de l’œuvre qui servait de prétexte. Cette déception avait laissé sa place à de l’espoir cet été, quand il a été question d’engager le réalisateur David Fincher à la tête d’une hypothétique suite. Un projet que personne ne voulait, malgré le succès surprise du film de Marc Forster au box-office — 540 millions de dollars récoltés à travers le monde — et qui est (re)devenu désirable dès l’arrivée des premières rumeurs.

David Fincher est de retour sur une licence

Malgré ses réactions positives à la rumeur sur le web, l’ancien directeur du studio Paramount, Brad Grey, avait retiré le projet du calendrier. Il aura fallu attendre un changement de direction, avec l’arrivée de Jim Gianopulos, nouveau président de Paramount Pictures annoncé depuis fin mars, pour réentendre parler du projet. En fonction depuis le 3 avril dernier, l’ancien de 20th Century Fox a une longue expérience et a notamment supervisé la production de nombreux succès tels que la série des X-Men ou bien le classique moderne de James Cameron, Avatar (en attendant les quatre suites).

Si le projet se confirme, ce serait alors sa première grosse signature et validation d’un projet pour Paramount et sa branche Skydance… et on fait difficilement mieux qu’un film de David Fincher pour rassurer actionnaires et spectateurs.

Si le contrat entre Paramount et Fincher arrive vraisemblablement à terme, Gianopulos espère annoncer un deal d’ici les prochaines semaines, pour une production qui commencerait début 2018. Un projet qui s’annonce des plus intriguant, d’autant que le réalisateur de Se7en et The Social Network se serait montré intéressé par l’idée, lui qui n’a plus travaillé sur une licence hollywoodienne de cette taille depuis le troisième opus d’Alien, renié depuis par son créateur pour raisons artistiques. On est donc parmi les plus curieux de voir ce que va proposer ce pionnier de l’imagerie numérique au sein de cette licence aussi risquée et balisée que World War Z.

En attendant, David Fincher sera de retour à la tête d’une série Netflix, avec un genre qu’il connait bien, le thriller. Mindhunter est prévu pour octobre 2017 sur la plateforme de streaming.

Partager sur les réseaux sociaux