Romaly, un distributeur costa ricain, a décidé de lancer une version frauduleuse de Kickass Torrents afin de lutter avec pédagogie contre le piratage des films en salles.

Appelée LegalTorrents.netla copie réalisée par une société sud-américaine, Romaly, ressemble beaucoup à Kickass Torrents. Reprenant la charte graphique ainsi que le fonctionnement du célèbre site de P2P, LegalTorrents cherche sincèrement à tromper le pirate. Mais lorsque celui-ci va vouloir lancer le téléchargement d’un film mis à disposition sur le site, il ne pourra guère aller plus loin.

 Le torrent qui menait en salles

En effet, derrière ce LegalTorrents, il n’y a aucun pirates mais des professionels du cinéma cherchant à prévenir les internautes des effets négatifs du piratage des œuvres. Ainsi, lorsque vous tentez de descargar, télécharger donc, vous trouvez un petit message vous indiquant le mal que vous faites en piratant une œuvre.

Ensuite, plutôt que s’en tenir à une unique posture moralisatrice, la société a également voulu tenter une opération marketing audacieuse sur son copycat de Kickass Torrents.

Selon TorrentFreak, le distributeur souhaitait que pour chaque téléchargement — factice — effectué sur le site, les internautes puissent récupérer deux billets de cinéma pour aller voir le film qu’ils souhaitaient télécharger illégalement. Le tout gratuitement afin que les costa ricains perçoivent l’avantage qualitatif d’une salle obscure face à un obscur fichier .torrent.

« Avec la création de notre propore site de torrent, nous souhaitions communiquer avec toutes les personnes prêtes à faire ce type de piratage afin de les prévenir du danger bien sûr, mais en ayant une démarche réellement positive », a détaillé un porte-parole de la société auprès de TorrentFreak.

Toutefois, malheureusement pour les internautes et pour Romaly, sans aucun seeder sur ses torrents, aucun présumé pirate n’a pu accéder au fichier contenant l’adresse mail servant à demander les fameux tickets de cinéma. Triste.

Partager sur les réseaux sociaux