Chaque année, la saison des récompenses (Oscars, Golden Globes etc.) s'accompagne d'une saison des leaks bien connue des malicieux utilisateurs des réseaux P2P. Cette année, les premières versions numériques de films encore en salles, ou jamais diffussé, commencent à apparaître en ligne.

Premier Contact concluait l’année 2016 dans les salles françaises et une version numérique, est déjà mise en ligne par des utilisateurs malicieux des réseaux P2P illégaux. Depuis ce week-end, le film de Villeneuve rejoint une courte liste de victimes de la saison des leaks, cette étrange tradition qui suit la saison des récompenses.

En effet, entre les Oscars, les Golden Globes et tous les festivals de cinéma qui se tiennent à la fin de l’année, les studios sont obligés d’envoyer un grand nombre de copies de leurs films pour les critiques et les académies. Mais chaque année, parmi tous les DVD envoyés par Hollywood, un certain nombre finit toujours par être mis en ligne sur les réseaux P2P. En général, cette saison des leaks débute dès Noël, mais cette année, il semblerait que les pirates ont été plus lents et plus prudents.

Il aura donc fallu attendre le 15 janvier pour voir ces premiers leaks apparaître sur le web. La première victime des fuites fut le film de Denzel Washington, Fences, sorti en décembre. Il a rapidement été rejoint par Les Figures de l’Ombre (pas encore sorti en France) et Traque à Boston (novembre 2016). Et enfin, les dernières victimes ont été les plus attendues : La La Land, le film de Chazelle qui a battu tous les records aux Golden Globes, mais également Moonlight un long métrage d’auteur qui a séduit les États-Unis pour son approche délicate et sociale de l’homosexualité.

Les films ont depuis fait le tour des réseaux pirates et sont disponibles à travers de nombreuses sources, ce qui empêchera rapidement les studios de répliquer. Toutefois, notons que l’année dernière, le FBI a pu remonter jusqu’à la piste d’un insider de l’industrie qui avait donné à des pirates deux screeners. L’homme a été arrêté.

Or si les pirates commencent à perdre leurs contacts dans l’industrie cinématographique, leurs exclusivités durant la saison des récompenses risquent de s’aménuiser. Par ailleurs, avec seulement cinq leaks, cette saison est une des plus faibles depuis des années selon Torrent Freak.

Partager sur les réseaux sociaux