Née d'une unification entre plusieurs associations françaises, Event To Give a pour ambition d'équiper des écoles en matériel informatique, via des événements eSport.

Après nous être intéressés un peu plus tôt sur la mise en vigueur prochaine du contrat de travail pour les eSportifs, nous souhaitions suivre l’activité de certaines organisations spécialisées dans événementiel eSport.

Event To Give fait partie de celles-là. Il s’agit d’une marque déposée symbolisant l’union de différentes associations eSportives et événementielles : Sodalis, Multigaming Family et Remake Esports. Leur but : mettre en avant la pratique de l’eSport auprès du grand public, favoriser l’organisation d’événements autour de cette activité, et comme si ce n’était pas assez, fournir aux écoles et établissements de jeunesse en manque de financement du matériel informatique.

Pour en savoir un peu plus sur le programme d’Event To Give, nous sommes partis à la rencontre de Franck Fontaine, Directeur Général de l’entité et Président de l’Association MultiGaming family.

Vers l’indépendance et le grand public

Là où les compétitions chapeautées par les plus grands éditeurs gagnent de plus en plus de terrain, Event To Give préconise l’organisation de compétitions indépendantes, de taille certes plus modeste, mais davantage ouvertes vers le grand public.

« L’exigence des joueurs, la création de compétitions propres aux intérêts des éditeurs de jeux vidéo et l’absence de moyens pour les mettre en oeuvre nous ont orienté plus naturellement vers des événements indépendants et plus professionnels pour le grand public. Nous avons voulu nous diversifier, proposer des animations vidéoludiques différentes, accessibles, familiales, tout en conservant une base eSportive pour les non-initiés et les plus passionnés », déclare Franck Fontaine.

Depuis 2009, Event To Give met donc en place de petits événements de quartier, des animations dans les écoles ou les collectivités locales, mais aussi des événements de taille européenne pouvant regrouper plus de 1 000 joueurs. La compétition Cap’Arena #2 en 2013 en est le parfait exemple. Elle a été organisée dans la ville de Cappelle la Grande dans le Nord-Pas-de-Calais, dans un Palais des congrès de 13 000 m² et a en effet réuni plus de 1 200 eSportifs de 15 nations différentes et 10 000 visiteurs sur 2 jours consécutifs.

Pour une démocratisation de la pratique esportive

Outre la trentaine d’événements organisés chaque année, Event To Give a également un objectif caritatif, avec notamment l’apport de matériel informatique destiné aux centres de jeunesse et aux écoles dont les moyens financiers ne permettent pas l’achat d’un parc technologiquement à jour.

Franck Fontaine précise : « C’est la raison initiale à la réalisation de nos propres événements. Nous espérons pouvoir rapidement créer des emplois et pouvoir former aux nouveaux métiers de l’eSport  ». Event To Give fournit ainsi du matériel offert par des sociétés privées comme par exemple OVH ou LDLC, qui bénéficient d’une seconde vie auprès des plus jeunes. L’organisation achète également du matériel sous son propre nom via les recettes de ses événements.

Event To Give, c’est aussi l’ambition d’élever la réflexion autour du jeu vidéo, de sa pratique et de son industrie. Des tables rondes sont régulièrement mises en place afin de discuter de thématiques précises par le biais de témoignages, d’analyses, d’études de cas et de solutions apportées.

«  Les tables rondes que nous organisons sont d’abord destinées à nos propres partenaires. Nous avons besoin d’échanger, d’écouter, de partager nos expériences afin que nos remises en question communes soient constructives et efficaces. Mais nous y convions également des acteurs de l’eSport, des joueurs, des éditeurs de jeux vidéo, des studios indépendants, des fabricants de périphériques, des responsables d’associations, des Community Managers, des consultants en management, etc…  »

La Team E2G, véritable équipe multigaming

La marque Event To Give possède également sa propre WebTV, propulsée par Dailymotion, ainsi qu’une véritable équipe multigaming, c’est-à-dire un regroupement de joueurs unis sous une même bannière. Chaque joueur ou équipe évolue sur différents titres comme Battlefield, Hearthstone ou Counter Strike Global Offensive.

« La Team E2G est composée d’eSportifs non-professionnels qui, pour les plus compétitifs ou assidus, se déplacent et participent à de nombreuses compétitions majeures afin de nous représenter. Nos partenaires les soutiennent et nous aident à financer leur passion qui de fait devient leur vitrine. Ils n’ont à ce jour aucun salaire et ils n’ont donc pas de statut si ce n’est celui d’adhérent à une de nos associations », précise le Directeur d’Event To Give.

Pour l’instant, le statut non-professionnel de ces eSportifs ne leur garantit pas de pouvoir obtenir de revenus pour leur activité. Event To Give dispose certes d’une certaine rentrée d’argent grâce au sponsoring, aux subventions des collectivités locales, aux adhésions ou avec des droits d’entrée à certains événements, mais n’est pas encore en état de proposer un salaire à ses joueurs. Une situation que Franck Fontaine espère pouvoir changer avec l’arrivée du contrat de travail eSport cette année.

Partager sur les réseaux sociaux