L'application mobile LingoZING, en cours de financement sur Kickstarter, veut permettre à ses utilisateurs d'apprendre des langues étrangères de la manière la plus plaisante possible : en lisant des bande dessinées.

L’application LingoZING — qui en est encore à sa campagne de financement sur Kickstarter — mise sur une méthode d’apprentissage des langues étrangères bien plus amusante et prenante que les traditionnels dictionnaires et cours de langue :  elle repose sur les bande dessinées et les comics.

Au lancement, prévu en février 2017, l’appli compte proposer plus de 25 histoires disponibles en anglais, français et portugais. Plusieurs d’entre elles sont signées d’auteurs français —  Joséphine de Pénélope Bagieu, La Pluie des corps de Florian Quittard et Anaïs Barnabé, Mourir nuit gravement à la santé de Gilles Le-Coz  — et d’autres de dessinateurs majoritairement anglophones — Saturday Morning Breakfast de Zach Weinersmith, Namesake de Megan Lavey-Heaton et Isabelle Melançon, Stand Still. Stay Silent de Minna Sundberg.

Les contributeurs du Kickstarter auront immédiatement accès à ces histoires, sans attendre le lancement de l’appli, à condition qu’elle arrive au bout de sa campagne qui vise les 47 000 £, soit environ 48 000 €. Aussi, si le montant sera atteint, l’entreprise élargira son offre avec d’autres ouvrages de nouveaux auteurs.

Les BD seront classées par niveau de langage, genre, âge de lecture et auteur.  Il sera aussi possible d’écouter toutes les bulles de dialogue directement grâce à une option de lecture à haute voix. Le lecteur ou la lectrice peut s’enregistrer pendant sa lecture des BD pour voir quelle note de prononciation lui sera décernée par l’application.

LingoZING

Kyra Pahlen, la fondatrice de LingoZING, explique : « Ayant appris l’italien à travers cette méthode, dont je garde d’excellents souvenirs (…), j’ai pensé que c’était le bon moment d’intégrer ce média narratif avec la technologie pour rendre cette technique d’apprentissage attractive. »

Partager sur les réseaux sociaux