Connu pour ses jeux vidéo, le studio Bethesda ne voit pas de perspectives pour un portage de ses licences sur grand écran. Toutefois, le vice-président n'a pas fermé la porte à une adaptation future.

Dans le monde du jeu vidéo, Bethesda Softworks est un studio respecté. C’est à lui que l’on doit des franchises applaudies par la critique et le public comme The Elder Scrolls et Fallout, dont les derniers titres sont respectivement sortis en 2011 (avec The Elder Scrolls V : Skyrim) et en 2015 (Fallout 4) si l’on exclut les extensions qui sont arrivées les années suivantes.

Aussi pourrait-on légitimement se demander si le studio ne serait pas intéressé par une aventure sur grand écran. Après tout, beaucoup d’autres compagnies se sont lancées dans une adaptation cinématographique : Blizzard avec Warcraft, Ubisoft avec Assassin’s Creed, The Division et Prince of Persia, mais aussi Angry Birds, Pokémon, Tomb Raider, Tetris, Fruit Ninja, Sonic

Interrogé à ce sujet par Finder, Pete Hines, vice-président de Bethesda Softworks, a tenu un discours ambivalent. S’il a rappelé que l’activité de son entreprise est de faire des jeux vidéo et non des films, avant de pointer le risque que le cinéaste donne une interprétation faussée d’un des univers vidéoludiques du studio, il a toutefois laissé la porte entrouverte à l’idée d’un portage.

bethesda-fallout4
Fallout 4

Il a ainsi cité le réalisateur Peter Jackson comme un candidat avec qui lui et Todd Howard, le réalisateur et producteur exécutif du studio, pourraient avoir une franche discussion sur une adaptation cinématographique. Pourquoi lui ? Pete Hines doit sûrement avoir en tête la double trilogie adaptée des romans de de J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux d’un côté et Le Hobbit de l’autre.

Il n’est évidemment pas certain que Peter Jackson ait le moindre intérêt pour l’univers de Bethesda et il l’intéressé est de toute façon occupé avec Les Aventures de Tintin 2, un film d’animation , qui fera suite aux Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne, réalisé en 2011 par Steven Spielberg. Mais que Bethesda se rassure : ce ne sont pas les cinéastes de talent qui manquent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés