Un hacker a pris en grippe Martin Shkreli, l'homme qui a fait exploser le prix d'un médicament anti-sida cet automne. Ce dernier vient en effet de perdre le contrôle de son compte Twitter.

Il était devenu l’homme le plus détesté des États-Unis cet automne après avoir augmenté de 5 400 % le prix d’un médicament servant à traiter plusieurs maladies (sida, malaria et toxoplasmose). Mais aujourd’hui, c’est pour une autre histoire que Martin Shkreli est cité. En effet, le gestionnaire de fonds d’investissement a récemment perdu le contrôle de son compte Twitter à la suite d’un piratage.

Dans la journée de dimanche, des messages manifestement écrits par quelqu’un d’autre sont apparus sur son fil, rappelant plusieurs de ses « faits d’arme » survenus ces derniers mois, dans le secteur pharmaceutique ou ailleurs. Ainsi, le pirate a par exemple rappelé que Martin Shkreli a fait passer le prix d’une seule pilule du Darapim — le médicament mentionné plus haut — de 13,5 à 750 dollars.

Si les motivations du hacker n’ont pas été clairement exposées, il apparaît que la politique de Martin Shkreli à l’égard du médicament Darapim a été l’un des moteurs de son action. Outre-Atlantique, l’affaire a pris des proportions considérables, à tel point qu’elle a été reprise par les candidats à l’élection présidentielle américaine. Hillary Clinton a promis par exemple un plan pour empêcher ce genre de pratique.

https://twitter.com/MartinShkreli/status/678641494446743557

https://twitter.com/MartinShkreli/status/678641525572698112

https://twitter.com/MartinShkreli/status/678641938485149696

Martin Shkreli, qui s’est illustré en achetant l’exemplaire unique d’un album du Wu-Tang Clan, un très célèbre groupe de hip-hop, a aussi attiré de nombreuses critiques lorsqu’il a été remarqué qu’il retransmettait sur Twitch et sur YouTube ses activités sur le site OK Cupid, un important site de rencontres aux États-Unis, en n’hésitant pas à se moquer des femmes qu’il contactait ou avoir envers elles des remarques désobligeantes.

Selon le porte-parole de Martin Shkreli, cité par Venture Beat, des contacts ont été engagés avec Twitter pour rétablir le compte. Au cours des derniers jours, l’homme de 32 ans s’en était servi comme d’une tribune pour clamer son innocence dans une autre affaire. En effet, Martin Shkreli est actuellement soupçonné de fraude aux USA. Il a été arrêté la semaine dernière par le FBI.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés