L’ex-présentateur star de Fox News vient d’arriver sur Twitter, après avoir été licencié de la chaîne favorite de l’extrême droite américaine. Son arrivée sur le réseau social est révélatrice du changement du réseau social depuis le rachat par Elon Musk.

« Au niveau le plus fondamental, les informations que vous consommez sont des mensonges. Des mensonges particulièrement discrets et insidieux. Des faits ont été cachés intentionnellement. Vous êtes manipulés. » Ce message alarmiste vient d’une vidéo, publiée sur Twitter le 9 mai 2023 par Tucker Carlson. Dans sa vidéo, l’ex-présentateur star de la chaîne américaine Fox News explique sa haine du système médiatique, dénonce sa « corruption », et appelle les médias des « organes de propagande à peine dissimulés. »

Tucker Carlson n’est pas sur Twitter par hasard : selon lui, la plateforme serait la dernière plateforme au monde à respecter la liberté d’expression, et c’est pour cela qu’il l’a choisie pour y présenter prochaine une nouvelle version de son émission. « Twitter n’est pas un site partisan. Tout le monde est autorisé ici, et nous pensons que c’est très bien. » Pourtant, l’arrivée d’une de ses émissions sur Twitter n’est pas anodine, et elle est symptomatique du changement de la plateforme depuis la prise de pouvoir d’Elon Musk.

Qui est Tucker Carlson ?

Arrivé en 2009 à Fow News, la chaîne d’information prisée de la droite américaine, Tucker Carlson était devenu ces dernières années l’une des figures les plus populaires de l’alt-right américaine, mais aussi l’une des plus controversées. Il animait depuis 2016 sa propre émission, « Tucker Carlson Tonight », qui était devenue la plus populaire de Fox News et même de toutes les chaînes de télévision américaines, avec des millions de téléspectateurs.

Le polémiste était surtout connu pour tenir régulièrement des propos extrêmement controversés pendant ses émissions, notamment sur les femmes et les migrants. En 2019, il avait expliqué, après une fusillade, que le suprémacisme blanc n’était « pas un problème », et que les migrants rendaient les États-Unis « plus pauvres et plus sales ».

En 2020, pendant la crise du Covid, il avait à de nombreuses reprises nié l’efficacité des vaccins, et il avait également contribué à partager les mensonges sur les résultats des élections américaines, expliquant que la victoire de Joe Biden était due à des fraudes. En plus de ces déclarations choquantes, Tucker Carlson a également été attaqué en justice pour discrimination par une de ses anciennes assistantes.

Malgré tous ces éléments, Tucker Carlson n’avait jamais été recadré par Fox News. À la surprise générale, ce dernier a pourtant été licencié brusquement le 24 avril 2023. La chaîne n’a pas encore donné de raisons officielles pour son licenciement, mais il pourrait être en lien avec un procès en diffamation intenté à Fox News à cause des déclarations passées de Tucker Carlson.

Tucker Carlson, lors de l'une de ses dernières émissions sur Fox News // Source : Fox News / YouTube
Tucker Carlson, lors de l’une de ses dernières émissions sur Fox News // Source : Fox News / YouTube

Sa venue sur Twitter est symptomatique du changement de la plateforme

Pendant quelques semaines, l’ancien présentateur était resté silencieux, mais le fait qu’il annonce son grand retour sur Twitter n’est pas un hasard. Depuis l’arrivée d’Elon Musk à sa tête, le réseau social a grandement changé. Le milliardaire a promis le retour de la « liberté d’expression » sur la plateforme, et a largement assoupli les règles de modération, tout en supprimer la plupart des équipes chargées de supprimer les contenus les plus violents. Il a également fait revenir tous les anciens comptes bannis, dont celui de Donald Trump — un signal très fort pour toute l’extrême droite américaine.

En plus de ces changements, Elon Musk a fait de Twitter un paradis pour les complotistes : en supprimant le badge bleu historique, qui permettait de signaler des personnes dont l’identité avait été vérifiée, le milliardaire a ouvert grand la porte aux discours extrêmes. Les comptes de personnalités très polémiques et des complotistes ayant payé un abonnement à Twitter Blue sont maintenant mis en avant par l’algorithme, faisant de la plateforme un endroit très propice à la propagation des fake news.

Dans ce cadre-là, il est facile de comprendre pourquoi Twitter s’est révélé être la plateforme choisie par Tucker Carlson. Pourtant, Elon Musk ne lui a pas réservé un accueil particulièrement chaleureux. Sous la vidéo du présentateur, Elon Musk a commenté sa publication, rappelant que Tucker Carlson pourrait être « fact checké » s’il tenait des propos « trompeurs ». Un léger avertissement que le polémiste va devoir respecter les règles.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !