Alors que tous les organes de presse du monde entier ont affirmé depuis lundi sans aucune hésitation que le HD DVD était mort et enterré, le principal intéressé dément. Toshiba continue de réfléchir, tandis que Microsoft nous confie attendre une annonce officielle de son partenaire pour réagir.

Qu’on se le dise, le HD DVD n’est pas encore mort. En tout cas, Toshiba veut encore le faire croire. A contre-courant de toutes les spéculations et affirmations de ce début de semaine, le constructeur a tenté de faire entendre sa voix, sans grand succès. Ce week-end, Toshiba a en effet publié un communiqué indiquant qu’il n’avait « fait aucune annonce ou pris la décision » d’abandonner le HD DVD pour laisser le Blu-Ray s’imposer comme le grand gagnant de la guerre des formats haute-définition. Parole vaine, la messe est dite.

Interrogé par Numerama à propos de l’avenir de ses lecteurs HD DVD externes pour la Xbox 360, Microsoft nous a indiqué lundi n’avoir « pas de commentaire à faire tant que Toshiba ne se sera pas exprimé auparavant sur le sujet ». Et même si les rumeurs font état d’un lecteur Blu-Ray externe, la firme de Redmond insiste que le fait que « le HD DVD est l’un des différents moyens offerts par la Xbox 360 pour vivre une expérience en Haute-Définition, et nous continuerons de proposer aux utilisateurs la possibilité de télécharger des films en HD dans le confort de leur salon, et de profiter de la lecture des DVD qu’ils possèdent déjà ». Pour le moment, il n’est donc question que de préférer l’immatérialité et l’inconfort du téléchargement à un lecteur Blu-Ray. Microsoft remet même toujours en cause l’avantage stratégique du Blu-Ray sur une console de jeux.

« Les chiffres du marché montrent que la lecture des films HD n’est pas le facteur principal qui motive l’achat d’une console de jeux vidéos », nous répète Microsoft, pour qui « ce sont les jeux qui déterminent l’achat d’une console, et cela a toujours été un point fort pour la plateforme Xbox 360 ». La décision de Toshiba d’abandonner le HD DVD serait pourtant un coup dur face à la Playstation 3. Les consommateurs seront en effet d’autant plus enclins à préférer une PS3 à une Xbox 360 qu’ils sont désormais certains que son lecteur Blu-Ray est le lecteur HD de choix pour le long terme.

Pour le moment, tant que Toshiba ne s’est pas exprimé, Microsoft refuse d’indiquer si un geste commercial d’une quelconque nature pourrait être réalisé à destination des consommateurs qui ont fait confiance à la firme de Redmond et ont acheté un lecteur HD DVD qui pourrait vite devenir totalement inutile. Le lecteur externe ne sert en effet que pour les films et ne peut pas être utilisé pour les jeux vidéo Xbox qui, pour le moment, sont toujours proposés uniquement en DVD.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés