Steve Jobs annonçait lors de la conférence de présentation de la nouvelle génération d’iPods une baisse de 200 $ sur le prix de l’iPhone, le faisant ainsi passer de 599 $ à 399 $. Nombreux sont ceux qui ont alors pesté pour s’être précipité trop vite sur le téléphone et le voir perdre le tiers de sa valeur à peine deux mois après sa sortie.

Faut-il y voir le soucis de ne pas s’aliéner les Apple-addicts, celui de perdre la confiance des consommateurs de la première heure sur ses produits, ou encore de s’assurer des clients d’office pour ses prochains produits ? Jobs essaie en tout cas de mettre tout le monde d’accord en promettant, dans une lettre ouverte à ceux qui ont acquis le téléphone au prix fort, de leur offrir un bon de 100 $ sur leurs prochains achats chez Apple.

D’accord, cela ne vaut pas la baisse tarifaire annoncée, mais ce petit cadeau et les excuses de Jobs contenteront peut être la révolte populaire qui commençait à gronder chez les premiers clients d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés