Début janvier, Steve Jobs dévoilait lors du Macworld Expo de San Francisco son iPhone. Le site Actioncorp s’est alors amusé à décortiquer la vidéo de présentation, s’attachant à chaque détail afin d’en tirer des fonctions non évoquées par le patron d’Apple. Certaines de ses interprétations peuvent être un peu douteuses. Pour exemple, le site traduit un bouton figurant deux bâtons très flous dans l’interface Google Map en une fonction détaillant les points de repère, ce qui aurait tout aussi bien pu représenter les couverts symbolisant la localisation de restaurants.

En revanche, la vidéo souligne un détail pour le moins intéressant : l’onglet sonneries présent dans l’interface de l’iPhone via iTune. Interrogé sur la possibilité d’utiliser des morceaux téléchargés sur l’iPhone comme sonneries, Steve Jobs rétorqua que cela n’avait pas encore été décidé. Et pour cause, plus qu’une simple fonction technique, cette option rendrait caduc le téléchargement de sonneries, un secteur hautement rentable pour l’industrie phonographique. Et quand on connaît le poids d’iTunes dans les offres de téléchargement payantes, on devine que cette fonction sera loin d’être anodine pour les maisons de disque. Réponse en juin 2007 pour sa sortie aux Etats-Unis…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés