Twitter est nul face au harcèlement qui sévit sur son service. Cependant, le réseau social n'a pas dit son dernier mot. Dans un mémo interne, son directeur général compte adopter une posture beaucoup plus agressive contre les trolls et les harceleurs.

Twitter est incapable de combattre efficacement le harcèlement qui sévit sur son service depuis plusieurs années. Tel est le terrible constat d'échec qu'a fait Dick Costolo, le directeur général du réseau social, dans une note interne adressée à ses employés. Consulté par le site américain The Verge, le document affirme même que le site communautaire est nul dans ce domaine.

"On est nul à gérer les abus et les trolls sur la plateforme, et ça fait des années qu'on est nul à ce sujet", relève le mémo de Dick Costolo "Ce n'est pas un secret et le reste du monde en parle tous les jours. Nous perdons utilisateur clé après utilisateur clé en ne répondant pas à de simples problèmes de trollage qu'ils affrontent tous les jours".

DES INCIDENTS AUX USA…ET EN FRANCE

Les incidents dans ce domaine ne manquent pas. En 2013, des internautes avaient attaqué une journaliste et féministe britannique pour avoir participé à la sélection du visage (en l'occurrence celui d'une romancière anglaise) qui figure sur les nouveaux billets de 10 livres sterling. Un an plus tard, c'est la fille de Robin Williams, Zelda, qui a été agressée verbalement alors que son père venait de disparaître.

Mais l'on pourrait aussi mentionner toutes les polémiques survenues en France lorsque certains mots-clés sont apparus dans la liste des sujets populaires sur Twitter, entraînant d'une part la réprobation des autorités françaises et d'autre part la multiplication des actions judiciaires lancées par des associations de lutte contre les discriminations.

À chaque fois, Twitter s'est efforcé d'ajuster sa politique. En fin d'année dernière, le site communautaire a déployé une nouvelle méthode de signalement des messages abusifs sur le réseau social, qui doit permettre de réagir plus rapidement. Le site a aussi étendu les outils d'alerte, durci ses règles d'utilisation et renforcé l'équipe dédiée au traitement des signalements envoyés par les usagers.

TWITTER SERA PLUS AGRESSIF

Manifestement, les réponses apportées par Twitter n'ont pas produit les effets escomptés. "J'ai franchement honte à quel point nous traitons médiocrement ce problème", poursuit Dick Costolo. "C'est absurde. Il n'y a aucune excuse pour ça. J'assume l'entière responsabilité de ne pas être plus agressif sur ce front. Ce n'est la faute de personne hormis la mienne".

Partant de ce constat, Twitter compte être à l'avenir beaucoup plus agressif contre les trolls et les harceleurs. "Nous allons commencer à dégager ces individus et faire en sorte que personne ne les entende lorsqu'ils lanceront leurs provocations ridicules". Reste à savoir comment le site communautaire compte mettre en application cette nouvelle approche.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés