Depuis la signature d'un accord avec Hewlett-Packard début 2013, LG Electronics se sert de WebOS pour équiper ses téléviseurs connectés. Mais le constructeur sud-coréen n'a aucunement l'intention de limiter son usage du système d'exploitation à ce secteur. En fait, il ambitionne depuis plusieurs mois de commercialiser une montre high tech dotée de cette plateforme logicielle.

Mais entre l'intention et la mise en application, il y a parfois un monde. Se basant sur une source proche du dossier, le Wall Street Journal affirme que la montre connectée sous WebOS voulue par LG ne sera pas lancée avant 2016, afin de développer un écosystème assez étoffé pour intéresser les potentiels acquéreurs. Car ces derniers passeront leur chemin si le catalogue applicatif est pauvre.

LG a déjà une expérience dans le domaine des montres connectées. Le groupe asiatique a par exemple commercialisé la G Watch mais, faute d'avoir un système d'exploitation qui lui convient, a dû se rabattre sur la solution proposée par Google, à savoir Android Wear. Or, tout comme Samsung, LG souhaite ne pas dépendre de façon excessive de la firme de Mountain View.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés