Apple a officialisé le lancement d'Apple CarPlay, le nouveau nom de son système de communication embarqué dans les voitures. Possession d'un iPhone 5 obligatoire.

Lors de sa dernière conférence des développeurs (WWDC), Apple avait annoncé son programme iOS In The Car, destiné à faire de son système d'exploitation la plateforme de choix pour les services interactifs des tableaux de bord des voitures de demain. Le programme a été rebaptisé Apple CarPlay, et lancé officiellement par la firme de Cupertino.

"Disponible dans une sélection de nouvelles voitures en 2014, CarPlay est une manière plus intelligente, plus sûre d'utiliser votre iPhone dans la voiture", explique Apple. Le système embarqué permet aux conducteurs d'utiliser les services de reconnaissance et de synthèse vocale de Siri pour obtenir un guidage GPS, passer des appels, envoyer ou recevoir des messages, ou écouter de la musique sans avoir à quitter le volant.

Siri s'active d'une touche sur le volant, et le système interagit avec les autres boutons et contrôles de l'habitacle.

Contrairement aux systèmes basés sur Android, qui sont totalement autonomes, Apple CarPlay nécessite de connecter un iPhone au tableau de bord pour bénéficier des services interactifs depuis l'écran tactile de la voiture. Il faudra même posséder obligatoirement un iPhone 5S, iPhone 5C ou un iPhone 5 de première génération.

Les premières voitures à intégrer Apple CarPlay seront commercialisées cette année par Ferrari, Honda, Hyundai, Jaguar, Mercedes-Benz, et Volvo. D'autres constructeurs sont annoncés pour l'avenir, parmi lesquels figurent Peugeot-Citroën, Nissan, Opel, BMW ou encore Kia et Toyota.

En 2009, beaucoup de ces constructeurs avaient pourtant formé l'alliance GENIVI, destiné à l'époque à équiper les voitures du système MeeGo repris par la Fondation Linux. Mais le rachat par Microsoft de Nokia, qui avait été à l'intiative de MeeGo, a certainement redistribué les cartes. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés