Google et Audi devraient annoncer un partenariat pour équiper les voitures allemandes de systèmes embarqués basés sur Android.

A l'occasion du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, Google devrait annoncer un partenariat avec le constructeur allemand Audi, qui équipera ses voitures de systèmes de divertissement embarqués basés sur Android. Selon le Wall Street Journal, le partenariat concernait également d'autres constructeurs automobiles, et le fabricant de puces Nvidia.

Concrètement, l'objectif est de proposer les services de Google dans les habitacles, avec bien sûr le système de navigation de Google Maps, mais aussi l'accès aux e-mails, aux SMS, le contrôle de la musique (il existe déjà depuis longtemps des autoradios Android), ou encore l'installation d'applications Android dédiées aux voitures connectées.

Le tout devrait être contrôlé largement par la reconnaissance vocale, voire, à terme, par des gestes sur le tableau de bord.

Google espère ainsi faire concurrence au projet "iOS in the car" d'Apple, qui a signé un accord similaire avec BMW, General Motors, Honda, et Mercedes Benz, mais aussi sans doute faire obstacle à l'alliance GENIVI. Créée en 2009, celle-ci réunissait de nombreux constructeurs (Renault, Peugeot-Citroën, Volvo, BMW, GM, Honda, Nissan, Hyundai, Jaguar…) et des équipementiers, dont Valeo, avec le projet de créer un système embarqué open-source basé sur MeeGo, hébergé par la Fondation Linux. Il est cependant difficile de savoir où ce projet en est, puisque MeeGo était initialement porté par Nokia, dont le rapprochement avec Microsoft l'a incité à quitter le navire — MeeGo connaît lui-même un fork prometteur avec Sailfish OS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés