Soucieux que Tizen dispose d'un catalogue d'applications suffisamment étoffé, les promoteurs du système d'exploitation lancent un concours dont la totalité des gains atteint les 4 millions de dollars. Cette stratégie, déjà mise en œuvre auparavant par Microsoft et BlackBerry, vise à pousser les développeurs à porter leurs applications sur d'autres O.S. qu'Android et iOS.

Pour attirer l'attention, il faut parfois sortir le porte-monnaie. Dans un monde où iOS et Android sont omniprésents sur les smartphones, les autres plateformes ont constaté à leurs dépens que l'incitation financière est nécessaire pour persuader les développeurs de porter leurs programmes. BlackBerry l'a fait pour BlackBerry OS, tout comme Microsoft avec Windows Phone 8.

Tizen n'y échappe pas non plus. Un concours vient d'être mis en place, soutenu par des prix dont la valeur cumulée atteint 4 millions de dollars. Au total 54 récompenses réparties en 9 catégories sont prévues. Par ailleurs, des gains supplémentaires (50 000 dollars) seront attribués au top 10 des applications HTML5. Les développeurs ont jusqu'au 1er novembre pour se lancer dans la compétition.

D'après les renseignements de plusieurs sites dédiés à l'actualité de Samsung, c'est le faible catalogue applicatif de Tizen qui aurait incité le géant sud-coréen à retarder la sortie de son premier smartphone sous Tizen. Prévue pour cet été, la sortie ce terminal est désormais prévue pour la fin de l'année 2013.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés