Samsung s'intéresse de près à l'identification par les empreintes digitales. Des fichiers relatifs à cette méthode de déverrouillage ont été repérés dans le prochain firmware destiné au Galaxy S3. Cependant, une telle technologie devrait arriver avec les prochains terminaux de la firme afin que ces derniers embarquent le matériel nécessaire à l'authentification.

Au cœur des activités quotidiennes sur le web, le mot de passe a pour mission de filtrer l'accès à une ressource. Utilisé quotidiennement par des millions d'internautes, il n'est jugé robuste que si certains critères sont respectés (taille du mot de passe, répartition aléatoire de ses constituants, variété des caractères, renouvellement régulier…).

Malheureusement, les internautes n'ont pas tous des bonnes pratiques dans le domaine de la sécurité informatique. Même ceux ayant des bonnes notions en la matière s'autorisent parfois quelques écarts, pariant sur le fait qu'il ne leur arrivera rien de fâcheux. C'est pour ces raisons, mais pas seulement, que certains industriels s'efforcent de développer des mécanismes de protection alternatifs.

Aujourd'hui, les fabricants mettent en place des solutions nouvelles pour protéger l'accès à un compte ou à terminal. Google teste par exemple l'authentification forte, qui nécessite l'inscription d'un second code généré par un objet en possession du propriétaire. Il y a aussi Apple, qui s'intéresse aux empreintes digitales, ou Lenovo, qui a imaginé un système de reconnaissance faciale.

Samsung travaille également sur ces questions. Le site Sam Mobile a déniché des fichiers révélant l'intérêt du constructeur sud-coréen pour l'authentification via les empreintes digitales. Des images conceptuelles illustrent un lecteur d'empreinte sur lequel le propriétaire d'un mobile Samsung doit poser son index pour accéder au contenu. Il faudra néanmoins attendre un moment avant de voir la généralisation d'un tel système.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés