Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 12 Novembre 2012

Comment RapidShare va modifier l'économie du piratage

RapidShare a annoncé une modification majeure de ses formules commerciales. Bientôt, seuls ceux qui partagent publiquement des fichiers paieront pour leur téléchargement par les tiers. Mais les uploadeurs pourront limiter la facture et ne pas subir de bridage s'ils réservent le téléchargement de leurs fichiers à leurs seuls contacts inscrits sur RapidShare. De quoi encourager la constitution de communautés privées à la place des sites de liens traditionnels.

Comme l'a détaillé l'acte d'accusation de MegaUpload rédigé par les Etats-Unis et publié en début d'année, le principal reproche fait à MegaUpload était son modèle économique. Le procureur de Virginie expliquait en effet que le site de Kim Dotcom encourageait activement le piratage en rémunérant les internautes qui partageaient les fichiers les plus populaires, c'est-à-dire essentiellement les films, logiciels et albums de musique piratés. En trois ans, MegaUpload aurait ainsi reversé 9 millions de dollars à ceux qui uploadaient des contenus très populaires, lesquels encourageaient les internautes à acheter des abonnements leur permettant de télécharger  ces fichiers sans limitations.

Pour ne pas connaître le même sort que son ancien concurrent, mais pour continuer tout de même à prospérer, RapidShare a décidé de renverser totalement la logique économique.

Dans un premier temps, le service allemand (officiellement suisse) avait bridé la vitesse de téléchargement des utilisateurs qui ne payaient pas d'abonnement, au prétexte fumeux de lutter contre le piratage (en fait, il voulait surtout profiter de la fin de MegaUpload pour recruter un maximum d'abonnés payants). Cependant le mois dernier, Numerama avait révélé que le bridage de RapidShare a sauté, et que les utilisateurs gratuits pouvaient de nouveau télécharger sans limite. Mais le site avait fait savoir que ce n'était qu'un prélude à de nouvelles mesures anti-piratage.

Vers des sites pirates à inscription limitée et payante ?

Sur son site internet, RapidShare a dévoilé quelles étaient ces mesures, exclusivement économiques. Il ne s'agit pas de renforcer le filtrage ou la suppression des contenus piratés, mais de pénaliser les utilisateurs qui partagent publiquement des fichiers très téléchargés. Ainsi, à partir du 27 novembre 2012, les fichiers hébergés gratuitement ne pourront générer que 1 Go de trafic public par jour (soit même pas l'équivalent de deux téléchargements d'un film). Les abonnés aux formules payantes RapidPro pourront quant à eux générer 30 Go par jour maximum de trafic, ce qui est largement suffisant pour un utilisateur lambda, mais trop peu pour un groupe pirate.

Ces derniers, qui font souvent commerce du piratage grâce à des sites de liens bourrés de publicités, devront donc payer plusieurs comptes RapidPro s'ils veulent faire bénéficier leurs utilisateurs de téléchargements non bridés/bloqués. Mais ils pourront aussi créer un réseau social sécurisé, ou darknet, qui aura le double avantage de limiter leur facture de bande passante et de mettre les fichiers à l'abri des regards indiscrets. RapidShare porte ainsi un coup à sa propre politique de lutte contre les sites de liens RapidShare, et éclaire sa demande que soit intensifiée la lutte judiciaire contre les sites qui "facilitent la diffusion massive et sans distinction de contenus protégés" par le droit d'auteur. Mais c'est pour mieux avantager sa nouvelle stratégie.

En effet, toute la subtilité du nouveau modèle économique de RapidShare est que les téléchargements opérés par les contacts privés seront illimités. De quoi encourager à ce que les liens ne soient plus disséminés sur la place publique, mais distribués plus discrètement, à la façon des trackers BitTorrent réservés aux internautes invités.

Les internautes qui ne font que télécharger des fichiers pourront le faire gratuitement, sans avoir jamais à payer quoi que ce soit, sauf un éventuel droit d'inscription aux communautés privées. "RapidShare utilisera un modèle classique d'hébergement, ce qui veut dire que non seulement l'espace de stockage mais aussi le trafic sont payés seulement par le propriétaire du fichier", explique l'hébergeur.

Publié par Guillaume Champeau, le 12 Novembre 2012 à 10h47
 
36
Commentaires à propos de «Comment RapidShare va modifier l'économie du piratage»
Inscrit le 13/08/2002
6925 messages publiés
Comment RS reconnait que je suis un contact privé qui va télécharger le fichier ? (en opposition à être un contact public qui télécharge le même fichier et qui entrera donc dans le quota d'upload)
Inscrit le 13/08/2002
24880 messages publiés
J'imagine qu'il faudra s'identifier sur RapidShare pour télécharger
Inscrit le 06/01/2012
26 messages publiés
Personnellement, je vois surtout un site qui essaie de se protéger et qui de toutes façons n'est quasiment plus utilisé sur les forums de partage.
Maintenant, je trouve le principe sympa. Pour partager des fichiers entre amis et/ou famille sans être trop bridé. (Si j'ai tout compris)
[message édité par lemicromegas le 12/11/2012 à 11:24 ]
Inscrit le 18/05/2012
39 messages publiés
Et sinon, y a le P2P.
Inscrit le 13/08/2010
8403 messages publiés
Inscrit le 27/02/2003
155 messages publiés
Rapidshare ne va rien modifier du tout dans l’économie du piratage, rapidshare va mourir
Inscrit le 17/03/2009
170 messages publiés
99% d'accord !
1%, il peut devenir un hébergeur confidentiel, pour les enfant de Mme michu...
ca fait de toute façon deja un moment que je vois plus de liens rapidshare...
Inscrit le 18/02/2009
523 messages publiés
+ 30000
Si déjà ils avaient communiqué plus précisément avant d'être démolis et bannis.. lol
Inscrit le 27/02/2003
155 messages publiés
Rapidshare ne va rien modifier du tout dans l’économie du piratage, rapidshare va mourir
Inscrit le 06/02/2009
269 messages publiés
Inscrit le 20/11/2004
2151 messages publiés
Assez d'accord avec Lemicromegas.

En outre, si vous voulez pirater à des fins lucratives, vous n'utilisez pas Rapidshare de toutes façons, ça fait quoi, trois, quatre ans, qu'ils ne versent plus d'argent en échange de téléchargements. Avant la chute de megaupload, les plus populaires des cyberlockers étaient megaupload (qui avait cessé de payer pour les téléchargements depuis un an, mais qui continuait de payer pour megavideo) et filesonic.
Inscrit le 12/11/2012
1 messages publiés
Je suis d'accord avec sfm, le risque est gros pour Rapidshare car la concurrence ne manque pas sur ce secteur.

lemicromegas et Sabinou, Rapidshare est peu être peu utilisé sur les forums français mais c'est la source numéro 1 des gros forums américains qui génèrent bcp plus de trafic.
Inscrit le 06/01/2012
26 messages publiés
C'est fort possible, je ne connais pas tous les forums d'internet et parlait de ce que je fréquente (français et anglais). Rapidshare n'est jamais la source n°1 (ni n°2 d'ailleurs )

Et comme tu le dis si bien, le risque est gros pour eux. La communauté est très réactive et saura s'adapter si leur système devient trop contraignant.
Inscrit le 11/06/2010
415 messages publiés
Donc si j'ai bien compris, ils veulent faire la même politique que les trackers torrents privés MAIS sous formule payante à charge de l'hébergeur ????

C'est pas une balle qui se tire dans le pied mais un obus de 105 ...
Pour ça, je préfère encore retourner sur mes sites torrents privé, c'est 100 fois moins contraignants.
Inscrit le 18/02/2009
523 messages publiés
bye bye Rapidshare..
Inscrit le 31/05/2011
217 messages publiés
Ha! Encore une jolie histoire d'amour entre un pied et une balle..

RIP RapidShare 2002-2012
[message édité par wolftribe le 12/11/2012 à 13:07 ]
Inscrit le 22/12/2010
180 messages publiés
Rapidshare viennent de trouver la solution idéale, se tirer une balle en plein coeur, dur de survivre à cela contrairement au pied !
Inscrit le 09/04/2009
89 messages publiés
Le retour du Torrent !
Emule est toujours actif comme P2P ou c'est complétement mort?
Inscrit le 11/06/2010
415 messages publiés
J'ai un pote qui a refusé de se mettre au DDL et à continuer à pomper sur Torrent/Emule et je peux te garantir que c'est loin d'être mort.
Inscrit le 17/03/2009
170 messages publiés
Trés trés loin d'etre mort...
Mais tu dort mal la nuit car tu reve que tu t'es fait flashé par l'hadopi ! (joke inside !)
Inscrit le 04/09/2002
2843 messages publiés
cela va clairement générer des intermédiaires privés qui proposeront des abonnements pour pouvoir télécharger de l'illégal sur rapidshare et les autres qui souhaiteraient faire de même.
dès lors, rapidshare ne sera plus vraiment responsable des contenus, et les organismes type la hadopi auront une vision encore plus mauvaise de ce qui est disponible en DDL.

quoiqu'il en soit, l'avenir n'est plus au DDL mais de nouveau à bittorrent associé ou non à un VPN. car des softs tels peerblock semblent suffire pour télécharger des torrents sans être inquiéter...
Inscrit le 24/12/2011
2324 messages publiés
Rapidshare a toujours été une structure très peureuse. Au lendemain de l'arrestation de Kim Dotcom ils se jetaient déjà face contre terre en donnant le maximum de signes d’allégeance aux US.
Inscrit le 11/10/2010
4 messages publiés
Serait-il possible qu'un des principaux effets collatéraux de cette décision soit une augmentation des poursuites contre les pirates ? Parce que, contrairement aux réseaux VPN, les logs de connexion / adresses IP des utilisateurs pourraient être potentiellement utilisés par la police.
Inscrit le 25/02/2012
1372 messages publiés
C'est une possibilité oui........
Inscrit le 23/07/2012
107 messages publiés
OSEF du DDL et de RapidShare.

Je comprendrais jamais le succès de ce type de plateformes alors que ça fonctionne si bien par torrents.

Maintenant, c'est sur que les torrents, c'est peut-être un poil plus compliqué qu'un clic (trouver un tracker, s'inscrire, configurer correctement son client Bit Torrent, sécuriser par VPN ou autre), mais bon, rien de bien sorcier non plus, on trouve des tutos partout et pas besoin de sortir de St-Cyr pour les comprendre.

Le cas échéant, abandonner l'informatique et passer au bilboquet.

Qu'ils créent leur modèle de merde, qu'ils crèvent, ça empêchera personne de se pomper le dernier Gaia.
Inscrit le 11/06/2010
415 messages publiés
Je le dis et je le répète, tout le monde n'a pas envie de s'emmerder avec un VPN ou alors attendre trois mois avant d'avoir les 10 derniers megas qui cloture l'ISO d'un jeu quelconque.

Y a du bon comme du mauvais dans le DDL, comme dans le torrent.
Si tu n'es pas capable de piger ça, c'est plutôt toi à aller jouer au bilboquet.
Inscrit le 12/11/2012
1 messages publiés
Mais carrément !!!
Inscrit le 24/09/2012
51 messages publiés
Je crois que tu es resté sur des idées datant un peu
Un tracker torrent privé, généralement les torrents se terminent rapidement, et sont disponibles (la plupart de ceux que je connais suppriment les liens s'il n'y a plus la source, et obligent à avoir un ratio positif, donc à partager assez longtemps les fichiers)
Et surtout cet argument est totalement valable aussi pour les ddl, il arrive souvent que le fichier soit corrompu, ou qu'il ne corresponde pas.
Pour "s'emmerder avec un VPN", je sais pas trop, à la grande époque de Megaupload les gens s'emmerdaient bien à télécharger 45 parties du même fichier, pour ensuite les recoller et s'en servir, c'est pas beaucoup plus compliqué ou contraignant de cliquer sur un bouton pour lancer son VPN
Inscrit le 13/08/2010
8403 messages publiés
WTF ? Pour partager "entre connaissances", depuis quand on a besoin de Rapid Share et de son abonnement payant ? !

M'est avis que le come back du gros Dotcom affole pas mal de gens... et pas qu'aux USA !

Inscrit le 11/06/2010
415 messages publiés
mosquito33, le 12/11/2012 - 20:48
WTF ? Pour partager "entre connaissances", depuis quand on a besoin de Rapid Share et de son abonnement payant ? !

M'est avis que le come back du gros Dotcom affole pas mal de gens... et pas qu'aux USA !


Mouai .... plus j'en entend parler et plus je me dis que c'est un GROS GROS coups de bleuf ce fameux "come back".
Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de pas trop compter là-dessus mais l'espoir fait vivre d'après le proverbe ...
Inscrit le 13/08/2010
8403 messages publiés
Ouarf... bluff ou pas, nous verrons bien. Je n'étais pas utilisateur de MU, alors ça ne me manque pas.
Par contre, son "nouveau modèle à la création artistique", je demande à voir.
Remarquez bien qu'il n'est pas si nouveau : d'autres expériences ont eu lieu, concluantes à l'époque (du 50/50% avec les artistes) puis rachetées par des plus gros.
Quoi qu'il en soit, pour s'échanger des fichiers entre connaissances, pas besoin de RapidShare, je maintiens.
Inscrit le 08/01/2003
3084 messages publiés
euh rapidshare va surtout inciter à utiliser d'autres plateformes qui marchent très bien elles.
Inscrit le 20/01/2012
165 messages publiés
Pourquoi pas, rapidshare a du se faire déjà des millions via le téléchargement illégal.Vu le climat actuel le but de cette manœuvre et de sauvé ses millions fait en proposant un service qui pourra peut être rapporte un peu (très peu) d'argent.
Le but premier étant surtout j'imagine de garder les millions fait grâce au warez toute en profitant de l'image "rapideshare" pour lancer un nouveau service.Un peu comme un blanchiment d'argent en quelques sortes pour avoir la paix à présent.

Le fondateur pourra vivre tranquillement à présent sous les cocotiers avec ses millions sans avoir peur de voir la police un jours venir le cueillir.

Certain voient ca comme une victoire des ayants droit , moi c'est plutôt l'inverse et surtout l'image/schemat à suivre pour tous les hébergeurs "warez" plutôt que toujours ne vouloir plus plus et finir au trou .
[message édité par Marika2073 le 13/11/2012 à 15:50 ]
Inscrit le 23/10/2010
8 messages publiés
RapidShare débride la vitesse mais limite le trafic pour les comptes gratuits ! Ca va rendre très difficile l'utilisation de RapidShare, surtout avec leurs bots qui crawlent les sites/blogs/boards à la recherche de liens illégaux... http://www.undernews...s-gratuits.html
Inscrit le 13/11/2012
1 messages publiés
J'ai lu un blog qui parlait de rapidshare mais qui disait de s'en méfier comme de la peste..

J'ai vérifié ce qu'ils disent et c'est vrai.

http://comment-chang...ention-balance/
Inscrit le 20/09/2009
6483 messages publiés
RapidShare ne changera strictement rien à l'économie puisque ce site ne représente rien. Il n'est qu'un tout petit nom noyé dans des centaines d'autres services similaires. De dl.free.fr à filerio.in, en passant par 1fichier.com, il y a des centaines de sites qui font la même chose, souvent en mieux.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9