Plus que jamais, les constructeurs se livrent une bataille de communication pour tenter de contrer la sortie de l'iPhone 5 qui, malgré l'absence d'innovations d'usages, est bien parti pour établir un nouveau record de ventes.

Hier, nous évoquions la publicité qu'a sorti Samsung pour comparer son Galaxy S3 à l'iPhone 5, et pour prétendre qu'il "ne faut pas être un génie" pour savoir lequel des deux téléphones est le meilleur. La publicité comparative est bien évidemment orientée sur les aspects les plus avantageux pour Samsung, ce que n'ont pas manqué de pointer du doigt les défenseurs du smartphone d'Apple, qui ont détourné l'affiche publicitaire. Mais qu'importe l'objectivité du propos, Samsung veut simplement attaquer l'image d'innovateur et de leader technologique d'Apple, en tentant de faire réfléchir les consommateurs sur leurs motivations dans le choix d'un iPhone.

Or voilà que Nokia reprend la balle au bond, en attaquant à la fois Samsung et Apple. Le constructeur finlandais, qui tente d'attirer l'attention sur les avantages technologiques de son dernier téléphone sous Windows Phone, a publié un tweet ironique (remarqué par Cnet), qui met ses deux concurrents dos à dos : "Lumia 920 : recharge sans fil, appareil photo épatant, écran que vous pouvez utiliser avec des gants, et beaucoup plus. Non, il faut pas être un génie". Le tout suivi d'un hashtag #switchtolumia, pour inviter les internautes à "migrer vers le Lumia".

Ces deux publicités, l'une formelle et l'autre improvisée sur un réseau social, trahissent tout de même un aveu de faiblesse. Pour se faire connaître, malgré leurs atouts technologiques réels, Samsung et Nokia sont toujours obligés de se référer au leader du marché, qui se concentre sur ce qu'il sait le mieux faire : vendre. Tant que leurs produits seront vantés en dénigrant ceux d'Apple, Apple aura gagné la bataille médiatique.

Mais il ne faut cependant pas négliger l'impact des publicités comparatives. Lorsqu'il misait encore son avenir sur les ordinateurs, Apple avait usé et abusé des publicités dénigrant les PC sous Windows :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos