Avec ses procès en série contre son concurrent Samsung, dont il veut interdire la commercialisation des smartphones et tablettes, Apple s'est lui-même tendu un piège. La firme de Cupertino est condamnée à innover et à sortir les meilleurs produits du marché, si elle ne veut pas être taxée de chercher à entraver la commercialisation de produits meilleurs que les siens.

Or à cet égard, l'iPhone 5 a déçu. Apple n'a pas créé la moindre surprise avec la nouvelle version de son smartphone ; mais surtout la firme de Cupertino est apparue à la remorque des innovations technologiques. Sur aucun point il n'a semblé apporté une plus-value par rapport à l'offre existante de smartphones. Pire, le choix d'adopter un nouveau connecteur non standard a suscité dans la presse et chez ses clients des critiques qu'Apple n'avait plus connues depuis longtemps.

Evidemment, Samsung se fait un malin plaisir à jouer de sa nouvelle position de leader technologique. La firme sud-coréenne, qui s'était déjà moquée des fanboys Apple dans une publicité TV l'an dernier, s'apprête à diffuser une publicité comparative qui martèle qu'il "ne faut pas être un génie" pour comprendre quel téléphone est le meilleur, entre l'iPhone 5 et le Galaxy S3.

Apple, qui avait été parmi les premiers à employer la publicité comparative contre Microsoft, devrait apprécier…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés