Orange a rejeté toute responsabilité dans la panne subie vendredi par Free Mobile sur son réseau téléphonique. L'opérateur historique évoque plutôt une défaillance au niveau d'un des deux équipements de signalisation servant à localiser les mobiles.

Dans la journée de vendredi, le réseau téléphonique de Free Mobile a connu de fortes perturbations. De nombreux usagers ont mentionné des pertes de signal dans les témoignages qui ont fleuri sur les forums spécialisés ou sur les réseaux sociaux. L’incident, qui a duré plusieurs heures et a affecté plusieurs milliers de mobinautes, a toutefois été résolu en milieu d’après-midi.

Les causes de cette défaillance demeurent toutefois encore assez floues. Il a été question pendant un temps de faire porter la responsabilité de cette panne au contrat d’itinérance passé avec Orange, l’opérateur historique. Selon cet accord, Free Mobile doit couvrir au moins 27 % de la population avec ses propres infrastructures tandis qu’Orange se charge d’acheminer les communications pour les 73 % restants.

Une hypothèse que balaie Orange. Un porte-parole du groupe a assuré que « cet incident n’est en rien lié au contrat d’itinérance et au réseau Orange« , précisant que « Free nous a informé en fin de matinée d’un incident sur un équipement de son réseau« . Il s’agirait d’une panne d’un des deux « équipements de signalisation » du nouvel entrant, qui servent à localiser les mobiles.

Orange précise que ses propres clients n’ont été affectés en aucune façon pour les difficultés de Free Mobile. Rappelons que l’opérateur historique a manifesté son mécontentement sur la manière dont le quatrième acteur se comporte depuis son lancement, début janvier. Selon lui, Free met en danger la fiabilité de son propre réseau en faisant transiter dessus l’essentiel de ses communications (97 %).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés