Les cartes Sim de Free Mobile commandées aujourd'hui n'arriveront pas avant au moins une dizaine de jours. Celles déjà commandées arrivent parfois au dernier moment... ou n'arriveront qu'après la résiliation de l'ancien contrat. Ce qui prive les malchanceux de toutes communications mobiles. Un couac passager, ou le début de vrais ennuis dans le traitement des demandes ?

arte Sim », par @grugru » src= »//www.numerama.com/media/attach/AjYBPd2CIAEvtFf.jpg » style= »margin-left : 10px ; margin-right : 10px ; float : right ; width : 250px ; height : 346px ;  » />

« Promettre c’est facile, après il faut réussir à délivrer. L’année dernière, nous avons pris jusqu’à 5 mois de retard avec la Freebox Revolution. Sur le mobile, la tolérance n’est pas aussi large. Faire que Free mobile marche, c’est notre défi pour les semaines qui viennent« , avait déclaré Xavier Niel dans une interview au Nouvel Observateur. Visiblement, le défi – d’une ampleur tentaculaire au regard du nombre d’abonnés qui semblent résilier pour aller chez Free, a du mal être réussi sans couacs.

Les témoignages d’abonnés qui n’ont pas reçu leur carte SIM Free Mobile se multiplient, notamment sur nos forums, alors que la résiliation chez leur ancien opérateur a été opérée, ou prendra effet dans les prochaines heures.

Alors qu’elle devait être expédiée dans les 24 heures selon les promesses initiales, la FAQ de Free indique désormais que la « carte SIM est expédiée dans un délai de 10 à 15 jours« .

« Ces retards s’expliquent notamment par une forte demande de portabilités, c’est-à-dire de changements d’opérateur tout en conservant son numéro. Des portabilités qui passent toutes par le système central du Groupement d’intérêt économique (GIE) dédié à la portabilité« , explique le Nouvel Obs. Le nombre de demandes a au moins quadruplé depuis l’annonce de Free, passant à plus de 45 000 demandes de portabilité traitées chaque jour par le GIE. Une demande que le système, faute d’avoir été dimensionné pour de tels volumes, aurait du mal à encaisser.

Lorsqu’une demande de portabilité est opérée, elle est donc actuellement mise dans une file d’attente. Ce qui bloque le reste du processus.

Cependant, il arrive visiblement aussi que des demandes de portabilité soient bien traitées, et que la résiliation chez l’ancien opérateur soit réalisée alors-même que Free n’a pas encore envoyé la précieuse carte qui permet de téléphoner et de surfer en illimité. Or dans ce cas, il n’est possible de téléphoner ni avec l’ancien opérateur, ni avec le nouveau.

L’an dernier, Free avait été condamné en justice pour ses retards dans la livraison des Freebox Revolution.

(Illustration de la « Carte Sim par @grugru)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés