Quatre jours après le lancement des offres commerciales Free Mobile, Xavier Niel continue de vanter les mérites de ses deux forfaits. L'industriel a en particulier tenu à rassurer les utilisateurs qui s'interrogent sur la qualité de service et les débits 3G/3G+. Xavier Niel affirme qu'un client Free Mobile aura exactement les mêmes prestations qu'un abonné Orange.

C’est l’évènement de ce début d’année. Avec la présentation de ses deux offres, Free compte bien révolutionner le marché de la téléphonie mobile. Disponibles depuis le 10 janvier, les deux forfaits ont été globalement saluées par la presse et les consommateurs. Cependant, quelques zones d’ombre subsistent et l’UFC-Que Choisir estime que sur certains critères Free Mobile pourrait nettement faire mieux.

L’association en charge de protéger les intérêts des consommateurs a notamment mis le doigt sur la qualité du réseau et les débits qui seront proposés aux clients Free Mobile. Dans la mesure où le quatrième détenteur d’une licence 3G a conclu un accord d’itinérance avec Orange pour acheminer l’essentiel des appels, le temps pour Free de bâtir son propre réseau d’antennes-relais, il s’agit d’une interrogation légitime.

Dans un entretien accordé à François Sorel, Xavier Niel a tenu à répondre aux principales craintes qui sont apparues ces derniers jours. Au micro de RMC, dans l’émission « De quoi je me mail », le directeur de la stratégie et vice-président d’Iliad a assuré que les clients Free Mobile disposeront exactement de la même qualité 3G/3G+ et des mêmes débits que les abonnés chez Orange.

Xavier Niel rappelle en préambule que l’accord passé avec Orange est différent des partenariats que peut passer un opérateur classique avec un MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel). « On accède à un niveau très bas, c’est une sorte de dégroupage du réseau d’Orange qui vient en complément de notre réseau« . Et Orange disposant de la meilleure infrastructure, Xavier Niel estime qu’il s’agit de la meilleure solution.

De cette manière, le client Free Mobile aura, quoiqu’il arrive, du réseau, précise l’industriel. Et au niveau de la vitesse ? Xavier Niel assure qu’il n’y aura aucune différence avec Orange, même s’il indique que les débits peuvent être affectés à cause des antennes-relais. Si un abonné Free Mobile se trouve à côté d’un abonné Orange, le premier bénéficiera de la même qualité de service que le second.

Et quid d’une éventuelle surcharge ? Free Mobile s’efforcera de repérer les points les plus problématiques du réseau afin d’y déployer de nouvelles antennes. De cette façon, l’encombrement du réseau sera progressivement résorbé. Mais de tout façon, Xavier Niel n’est pas inquiet. Le réseau Orange est de qualité et surdimensionné.

Reste à voir désormais en pratique, car le test du réseau par quelques centaines ou milliers d’employés Free n’a rien à voir avec l’arrivée massive de plusieurs centaines de milliers de nouveaux abonnés. Les retours d’expérience seront assurémment très instructifs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés