Comment citer Twitter à l'antenne sur les chaînes de télévision sans en avoir l'air ? France 2 a trouvé la solution. Comme François Bayrou, qui a profité de sa déclaration de candidature à la présidentielle 2012 pour faire la promotion de son compte Twitter sur toutes les télévisions.

Les chaînes de télévision n’ont pas le droit de citer leurs propres pages Facebook ou comptes Twitter pour en faire la promotion. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) l’a en effet rappelé aux chaînes dans une décision du 12 avril 2011, dans laquelle il prévient qu’il « considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine« .

Nous avons montré plusieurs fois depuis que les chaînes TV ont interprété cette décision de façon excessive, comme l’a fait lui-même le gouvernement qui a tenté de dessiner une ligne jaune pour délimiter les cas où la citation explicite des réseaux sociaux est permise. Mais il n’en reste pas moins que la décision du CSA est rétrograde au regard des pratiques des internautes spectateurs, qui utilisent massivement Twitter pour commenter ce qu’ils regardent à la télévision. C’est particulièrement le cas lors des émissions politiques, où la simplicité de Twitter permet une réaction immédiate et condensée.

Comme nous l’écrivons au moment de la publication de la décision, « le CSA contribue à isoler la télévision d’Internet » puisque « imaginer le même genre de raisonnement appliqué sur la toile, c’est presque tout lien hypertexte qui deviendrait interdit, parce que par nature publicitaire« . Pour ne pas se laisser distancer, alors qu’elles doivent s’inscrire dans un écosystème numérique en mutation, les chaînes doivent donc contourner l’ordre du CSA.

C’est ce que fait l’émission Mots Croisés présentée par Yves Calvi. Lundi, l’émission n’invitait pas explicitement à se rendre sur Twitter pour commenter l’émission, mais affichait régulièrement à l’écran ce message : « vos réactions sur #motscroises ». Pour le néophyte, c’est un message parfaitement sibyllin. L’utilisateur de Twitter, en revanche, y reconnaîtra un « hashtag » qu’il est bon d’ajouter à ses messages pour prévenir les autres utilisateurs que l’on parle de Mots Croisés. Une technique qui a visiblement fonctionné puisqu’au moment de l’émission, le hashtag #motscroises était le troisième le plus populaire sur Twitter en France :

François Bayrou a utilisé la même technique lors de son discours de déclaration de candidature à l’élection présidentielle. A côté de son site officiel Bayrou.fr, le président du Mouvement Démocrate a inscrit sur son pupitre « @Bayrou », du nom de son compte Twitter. Un discret logo Twitter permettait de savoir de quoi il était question, pour ceux qui le reconnaissent :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos