Le président de France Telecom Stéphane Richard avait promis qu’Orange ferait des progrès dans sa communication pour ne plus parler abusivement d’illimité, et rendre ses offres plus lisibles. On peut dire qu’il a tenu sa parole en ce qui concerne les « forfaits pour iPad » qu’Orange vient de dévoiler, le jour où Apple officialise la commercialisation de ses tablettes tactiles en France.

L’opérateur lance en effet deux forfaits pour iPad sans engagement de durée, et clairement limités dans le volume de données qu’ils permettent de transférer. L’opérateur propose ainsi un premier forfait de seulement 200 Mo à 10 euros par mois, et un second forfait de 2 Go à 39 euros par mois. Chaque forfait propose en sus le Wi-Fi illimité depuis les hotspots Orange. Il est aussi possible d’acheter des recharges de 300 Mo pour 10 euros.

Orange, qui ne bénéficiera pas d’une exclusivité sur l’iPad comme ça avait été le cas sur l’iPhone, indique que les forfaits sont le fruit d’un « partenariat entre Orange et Apple« .

Mais il est étonnant que la firme de Cupertino ait accepté des forfaits limités, alors qu’il a beaucoup fait lors du lancement de l’iPhone pour obtenir au contraire des forfaits 3G illimités. Apple ne veut pas que les utilisateurs se soucient de leur consommation de bande passante lorsqu’ils utilisent les services connectés, qui forment l’essentiel des utilisations de l’iPhone et de l’iPad. D’ailleurs aux Etats-Unis, AT&T propose des forfaits illimités à 29,99 dollars par mois, ce qui reste beaucoup moins cher que le forfait limité de 2 Go par Orange.

Notons que même s’ils s’intitulent « forfaits pour iPad », lesdits forfaits peuvent être utilisés par n’importe quel appareil 3G disposant d’un port micro-SIM.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés