La mesure est contestable. Pour éviter d'avoir recours à des DRM logiciels, Ubisoft tente une autre approche en instaurant de fait une mesure contraigante : le joueur devra disposer en permanence d'une connexion Internet active aussi longtemps qu'il voudra jouer à des jeux de la société.

Nous vous en parlions le mois dernier. Pour éviter la mise en place de mesures techniques de protection (DRM) trop coûteuses et trop contraignantes pour les joueurs (et dont l’efficacité est toute relative), Ubisoft a adopté une nouvelle stratégie pour éviter la multiplication des copies pirates de ses jeux. Pour profiter des titres de la société française, les consommateurs devront systématiquement avoir une connexion Internet active, afin de vérifier si le jeu a bien été acquis légalement.

PC Gamer, qui a eu l’occasion de tester la version PC d’Assassin’s Creed 2, a ainsi constaté la nouvelle politique d’Ubisoft : « le jeu se lance avec l’Ubisoft Game Launcher, qui va vérifier les mises à jour. Si vous essayez de lancer le jeu sans être en ligne, vous recevrez un message d’erreur« . Le testeur a donc voulu savoir si Ubisoft bloque l’accès au jeu dans d’autres situations, notamment en simulant une perte de signal ou un redémarrage du modem : « j’ai commencé le jeu en ligne, puis j’ai retiré mon câble réseau« . Résultat, « le jeu a perdu sa connexion avec les serveurs d’Ubisoft, et le jeu s’est arrêté, me renvoyant au menu d’Assassin’s Creed« . Au final, « toute ma progression depuis la dernière sauvegarde a été perdue« .

Contacté par Ars Technica, Ubisoft a confirmé que son titre phare « cherchera continuellement à se reconnecter » en cas de déconnexion. « Dès que le jeu détecte à nouveau une connexion active, vous pourrez immédiatement retourner en jeu« . Mais comme indiqué plus haut, il existe une multitude de situations qui peuvent affecter la connexion Internet ou expliquer son absence : une mauvaise réception du signal Wi-Fi, un redémarrage du modem, des coupures d’électricité, un déplacement sans connexion Internet… les exemples sont nombreux.

Cependant, Ubisoft assure que certains cas de figure ont été pris en considération. Si la connexion est perdue pendant une ou deux secondes, Assassin’s Creed devrait simplement se mettre sur pause. Et si jamais votre débit se met à chuter brutalement, pas de panique : la société assure qu’il suffit de 50 kbps de bande-passante disponible pour maintenir une liaison entre le jeu et les serveurs. « Le gameplay ne devrait pas être affecté » assure Ubisoft. Reste à savoir si les « gamers » auront la même impression.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés