Lors du festival de la fiction audiovisuelle de La Rochelle, grand rendez-vous de la série francophone, le géant américain s'est engagé à soutenir durablement la chaîne franco-allemande dans ses productions de séries.

Olivier Wotling, directeur de l’unité fiction d’Arte, a annoncé en marge du festival de la Rochelle que Netflix allait « entrer dans le préfinancement  » de certains projets d’Arte.

Après avoir décidé au printemps 2017 de récupérer un projet de la chaîne franco-allemande, Osmosis, et après avoir acquis des créations originales — Trepalium –, Netflix semble poursuivre son idylle avec Arte.

«  Nous n’avons aucun problème de compatibilité avec l’exploitation Netflix »

Il n’y a, selon, M. Wotling pas « d’accord-cadre  » entre les deux entreprises, mais « ce sont les producteurs de séries qui approchent Netflix » afin d’obtenir des préfinancements et mener à bien leurs projets pour Arte, et à terme, pour le géant.

«  Le plus important c’est que Netflix entre dans le préfinancement, donc cela change les moyens financiers et l’ambition de production que la chaîne peut avoir sur certains projets  » rapporte le Figaro des annonces du directeur.

La chaîne franco-allemande ne reverra pas ses « conditions contractuelles habituelles » pour l’Américain et conserve sa liberté de ton et de création qui a fait le succès de ses projets. «  Nous n’avons aucun problème de compatibilité avec l’exploitation Netflix  » a insisté le cadre de la chaîne, avant de conclure : « Je pense que Netflix apprécie l’aspect singulier et original des propositions de séries d’Arte  ».

Partager sur les réseaux sociaux