En septembre 2016, Snap. Inc lançait en France ses premiers partenariats médias non-anglophones. Huit titres francophones rejoignaient alors l'interface Discover du réseau social. Ce vendredi, ce sont quatre nouveaux acteurs qui s'invitent sur Snapchat.

Ce weekend, les utilisateurs français de Snapchat, 8 millions chaque jour selon la société, découvriront quatre nouveaux titres de presse dans le Discover du réseau social.

Des magazines nouvelle génération

Cette partie réservée à des publications professionnelles faisait son apparition en français pour la première fois l’année dernière et elle était alors animée par les premiers partenaires de l’entreprise de Los Angeles : Paris Match, Le Monde, L’Équipe ou encore Vice. Ils sont alors 8 médias francophones à réunir les conditions permettant de prétendre à Discover : une rédaction indépendante dans la rédaction, du contenu interactif régulier et un investissement stable sur une durée déterminée.

depuis septembre, l’audience de Discover a doublé

Samedi, le catalogue franco-anglais s’allongera grâce à la participation de Vogue, L’Express, Society et la MTV.

Pour ces médias, il s’agit ensuite, en fonction des fréquences qu’ils définissent, de tenir un véritable magazine dématérialisée dans l’application préférée des millennials. Et cela toujours avec la création pour ces titres de véritables petites rédactions dédiées à la production de contenu multimédia, un détail qui a son importance puisqu’il nécessite un investissement initial parfois important.

Mais selon Snap, le jeu en vaudrait la chandelle. La startup nous précise que depuis le lancement en septembre des contenus francophones, l’audience de Discover a doublé et le temps passé par les internautes sur ces contenus a triplé. L’équation serait ainsi intéressante pour des titres en quête de nouveaux lectorats et d’une source supplémentaire de monétisation. Ajoutons que le système publicitaire de la plateforme, loué par les annonceurs premium, a également des arguments pour convaincre les médias.

Une opportunité pour rajeunir son lectorat ?

À partir du 30 juin 2017, les nouveaux venus de Snapchat commenceront à publier sous ce format avec les rythmes qui sont les leurs : l’hedbo L’Express publiera chaque semaine une édition, la chaîne MTV dévoilera chaque jour du contenu et Vogue, mensuel, prépare de son côté trois éditions par semaine. Society a également choisi de s’en tenir à son rythme en kiosque.

Les premières éditions de L’Express, à découvrir samedi, Vogue, ce vendredi, et enfin Society, ce week-end également.

Guillaume Dubois, directeur général de L’Express voit dans Discover une occasion pour renouveler le vieil hebdomadaire français et toucher de nouveaux lecteurs. Il rappelle : « Snapchat est une opportunité formidable pour L’Express, près de 65 ans après sa création, de s’adresser à un partie du public qui s’informe aujourd’hui davantage sur les réseaux sociaux que sur les supports d’information plus traditionnels. Avant d’ajouter que le format sera aussi l’occasion de raconter l’actualité différemment : Nous voulons exploiter toutes les possibilités offertes par Snapchat pour proposer une narration différente, plus visuelle, plus variée, dans une époque de renouvellement qui touche l’ensemble de la société française.  »

Chez So Press, éditeur de Society, le problème du renouvellement se pose moins avec un titre encore jeune, mais Brieux Férot, directeur du développement ne cache pourtant pas son intérêt pour Snapchat : « En tant que jeune groupe média, porté par une génération de jeunes journalistes, reporters, créateurs et photographes, nous sommes excités à l’idée de rejoindre Discover.  »

Partager sur les réseaux sociaux